2024 Verneuil sur seine

Verneuil-sur-Seine – Wikipedia Jump to content Main menu Main menu move to sidebar hide Navigation Main pageContentsCurrent eventsRandom articleAbout WikipediaContact usDonate Contribute HelpLearn to editCommunity portalRecent changesUpload file Languages Language links are at the top of the page. Search Search Create account Log in Personal tools Create account Log in Pages for logged out editors learn more ContributionsTalk Contents move to sidebar hide (Top) 1Population 2Education 3Twin towns – sister cities 4See also 5References 6External links Toggle the table of contents Verneuil-sur-Seine 36 languages تۆرکجهBân-lâm-gúBoarischCatalàCebuanoDeutschEspañolEsperantoEuskaraفارسیFrançaisItalianoҚазақшаKurdîLadinLatinaMagyarMalagasyBahasa MelayuNederlandsНохчийнNorsk bokmålOccitanPiemontèisPolskiPortuguêsSlovenčinaSvenskaТатарча / tatarçaBasa UgiУкраїнськаVènetoTiếng ViệtVolapükWinaray中文 Edit links ArticleTalk English ReadEditView history Tools Tools move to sidebar hide Actions ReadEditView history General What links hereRelated changesUpload fileSpecial pagesPermanent linkPage informationCite this pageGet shortened URLWikidata item Print/export Download as PDFPrintable version In other projects Wikimedia Commons Coordinates: 48°58′50′′N 1°58′29′′E / 48.9806°N 1.9747°E / 48.9806; 1.9747 From Wikipedia, the free encyclopedia Commune in Île-de-France, FranceVerneuil-sur-SeineCommuneTown hall Coat of armsLocation of Verneuil-sur-Seine Verneuil-sur-SeineVerneuil-sur-SeineShow map of FranceShow map of Île-de-France (region)Show allCoordinates: 48°58′50′′N 1°58′29′′E / 48.9806°N 1.9747°E / 48.9806; 1.9747CountryFranceRegionÎle-de-FranceDepartmentYvelinesArrondissementSaint-Germain-en-LayeCantonVerneuil-sur-SeineIntercommunalityCU Grand Paris Seine et OiseGovernment • Mayor (2020–2026) Fabien Aufrechter[1]Area19.43 km2 (3.64 sq mi)Population (Jan. 2020)[2]15,959 • Density1,700/km2 (4,400/sq mi)Time zoneUTC+01:00 (CET) • Summer (DST)UTC+02:00 (CEST)INSEE/Postal code78642 /78480Elevation17–69 m (56–226 ft)1 French Land Register data, which excludes lakes, ponds, glaciers > 1 km2 (0.386 sq mi or 247 acres) and river estuaries. Verneuil-sur-Seine (French pronunciation: [vɛʁnœj syʁ sɛn] i, literally Verneuil on Seine) is a commune in the Yvelines department in the Île-de-France in north-central France. Population[edit] Graphs are unavailable due to technical issues. There is more info on Phabricator and on MediaWiki.org.Historical populationYearPop.±% p.a.1968 7,405— 1975 9,988+4.37%1982 11,303+1.78%1990 12,499+1.27%1999 14,538+1.69%2007 15,524+0.82%2012 15,290−0.30%2017 15,577+0.37%Source: INSEE[3] Education[edit] Schools include:[4] Preschools: École La Garenne École du Chemin Vert École Joseph-Kosma École Jean-Jaurès École Françoise-Dolto École Jacques-Prévert Elementary schools: École Jean-Jaurès École La Garenne École La Source Public junior high schools: Collège Jean-Zay Private: École Notre-Dame les Oiseaux (preschool/nursery through senior high school/sixth form college) Notre-Dame International High School is a part of this institution Twin towns – sister cities[edit] See also: List of twin towns and sister cities in France Verneuil-sur-Seine is twinned with:[5][6] Aguilar de la Frontera, Spain Beaconsfield, Canada Weiterstadt, Germany See also[edit] Communes of the Yvelines department References[edit] ^ “Répertoire national des élus: les maires” (in French). data.gouv.fr, Plateforme ouverte des données publiques françaises. 13 September 2022. ^ “Populations légales 2020”. The National Institute of Statistics and Economic Studies. 29 December 2022. ^ Population en historique depuis 1968, INSEE ^ “Les établissements scolaires .” City of Verneuil-sur-Seine. Retrieved on August 29, 2016. ^ “Jumelage”. verneuil78.fr (in French). Verneuil-sur-Seine. Retrieved 2021-04-13. ^ “Twinned Towns”. beaconsfield.ca. City of Beaconsfield. Retrieved 2021-04-13. External links[edit] Wikimedia Commons has media related to Verneuil-sur-Seine. Official website (in French) Notre-Dame Les Oiseaux International Boarding School in Paris Metropolitan Area Collège Jean-Zay vteCommunes of the Yvelines department Ablis Achères Adainville Aigremont Allainville Les Alluets-le-Roi Andelu Andrésy Arnouville-lès-Mantes Aubergenville Auffargis Auffreville-Brasseuil Aulnay-sur-Mauldre Auteuil Autouillet Bailly Bazainville Bazemont Bazoches-sur-Guyonne Béhoust Bennecourt Beynes Blaru Boinville-en-Mantois Boinville-le-Gaillard Boinvilliers Bois-d’Arcy Boissets La Boissière-École Boissy-Mauvoisin Boissy-sans-Avoir Bonnelles Bonnières-sur-Seine Bouafle Bougival Bourdonné Breuil-Bois-Robert Bréval Les Bréviaires Brueil-en-Vexin Buc Buchelay Bullion Carrières-sous-Poissy Carrières-sur-Seine La Celle-les-Bordes La Celle-Saint-Cloud Cernay-la-Ville Chambourcy Chanteloup-les-Vignes Chapet Châteaufort Chatou Chaufour-lès-Bonnières Chavenay Le Chesnay-Rocquencourt Chevreuse Choisel Civry-la-Forêt Clairefontaine-en-Yvelines Les Clayes-sous-Bois Coignières Condé-sur-Vesgre Conflans-Sainte-Honorine Courgent Cravent Crespières Croissy-sur-Seine Dammartin-en-Serve Dampierre-en-Yvelines Dannemarie Davron Drocourt Ecquevilly Élancourt Émancé Épône Les Essarts-le-Roi L’Étang-la-Ville Évecquemont La Falaise Favrieux Feucherolles Flacourt Flexanville Flins-Neuve-Église Flins-sur-Seine Follainville-Dennemont Fontenay-le-Fleury Fontenay-Mauvoisin Fontenay-Saint-Père Freneuse Gaillon-sur-Montcient Galluis Gambais Gambaiseuil Garancières Gargenville Gazeran Gommecourt Goupillières Goussonville Grandchamp Gressey Grosrouvre Guernes Guerville Guitrancourt Guyancourt Hardricourt Hargeville La Hauteville Herbeville Hermeray Houdan Houilles Issou Jambville Jouars-Pontchartrain Jouy-en-Josas Jouy-Mauvoisin Jumeauville Juziers Lainville-en-Vexin Lévis-Saint-Nom Limay Limetz-Villez Les Loges-en-Josas Lommoye Longnes Longvilliers Louveciennes Magnanville Magny-les-Hameaux Maisons-Laffitte Mantes-la-Joliesubpr Mantes-la-Ville Marcq Mareil-le-Guyon Mareil-Marly Mareil-sur-Mauldre Marly-le-Roi Maule Maulette Maurecourt Maurepas Médan Ménerville Méré Méricourt Le Mesnil-le-Roi Le Mesnil-Saint-Denis Les Mesnuls Meulan-en-Yvelines Mézières-sur-Seine Mézy-sur-Seine Millemont Milon-la-Chapelle Mittainville Moisson Mondreville Montainville Montalet-le-Bois Montchauvet Montesson Montfort-l’Amaury Montigny-le-Bretonneux Morainvilliers Mousseaux-sur-Seine Mulcent Les Mureaux Neauphle-le-Château Neauphle-le-Vieux Neauphlette Nézel Noisy-le-Roi Notre-Dame-de-la-Mer Oinville-sur-Montcient Orcemont Orgerus Orgeval Orphin Orsonville Orvilliers Osmoy Paray-Douaville Le Pecq Perdreauville Le Perray-en-Yvelines Plaisir Poigny-la-Forêt Poissy Ponthévrard Porcheville Le Port-Marly Prunay-en-Yvelines Prunay-le-Temple La Queue-les-Yvelines Raizeux Rambouilletsubpr Rennemoulin Richebourg Rochefort-en-Yvelines Rolleboise Rosay Rosny-sur-Seine Sailly Saint-Arnoult-en-Yvelines Saint-Cyr-l’École Sainte-Mesme Saint-Forget Saint-Germain-de-la-Grange Saint-Germain-en-Layesubpr Saint-Hilarion Saint-Illiers-la-Ville Saint-Illiers-le-Bois Saint-Lambert Saint-Léger-en-Yvelines Saint-Martin-de-Bréthencourt Saint-Martin-des-Champs Saint-Martin-la-Garenne Saint-Nom-la-Bretèche Saint-Rémy-lès-Chevreuse Saint-Rémy-l’Honoré Sartrouville Saulx-Marchais Senlisse Septeuil Soindres Sonchamp Tacoignières Le Tartre-Gaudran Le Tertre-Saint-Denis Tessancourt-sur-Aubette Thiverval-Grignon Thoiry Tilly Toussus-le-Noble Trappes Le Tremblay-sur-Mauldre Triel-sur-Seine Vaux-sur-Seine Vélizy-Villacoublay Verneuil-sur-Seine Vernouillet La Verrière Versaillespref Vert Le Vésinet Vicq Vieille-Église-en-Yvelines La Villeneuve-en-Chevrie Villennes-sur-Seine Villepreux Villette Villiers-le-Mahieu Villiers-Saint-Frédéric Viroflay Voisins-le-Bretonneux pref: prefecture subpr: subprefecture Authority control databases International VIAF National France BnF data Germany United States Geographic MusicBrainz area Other IdRef This Yvelines geographical article is a stub. You can help Wikipedia by expanding it.vte Retrieved from “https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Verneuil-sur-Seine&oldid=1128338655” Categories: Communes of YvelinesYvelines geography stubsHidden categories: Pages using the Phonos extensionPages using the Graph extensionPages with disabled graphsCS1 French-language sources (fr)Articles with short descriptionShort description is different from WikidataCoordinates on WikidataPages using infobox settlement with image map1 but not image mapPages with French IPAPages including recorded pronunciationsCommons category link from WikidataArticles with French-language sources (fr)Articles with VIAF identifiersArticles with BNF identifiersArticles with BNFdata identifiersArticles with GND identifiersArticles with LCCN identifiersArticles with MusicBrainz area identifiersArticles with SUDOC identifiersAll stub articlesPages using the Kartographer extension This page was last edited on 19 December 2022, at 16:32 (UTC). Text is available under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License 4.0; additional terms may apply. By using this site, you agree to the Terms of Use and Privacy Policy. Wikipedia® is a registered trademark of the Wikimedia Foundation, Inc., a non-profit organization. Privacy policy About Wikipedia Disclaimers Contact Wikipedia Code of Conduct Developers Statistics Cookie statement Mobile view Toggle limited content width Verneuil-sur-Seine — Wikipédia Aller au contenu Menu principal Menu principal déplacer vers la barre latérale masquer Navigation AccueilPortails thématiquesArticle au hasardContact Contribuer Débuter sur WikipédiaAideCommunautéModifications récentesFaire un don Langues Sur cette version linguistique de Wikipédia, les liens interlangues sont placés en haut à droite du titre de l’article.Aller en haut. Rechercher Rechercher Créer un compte Se connecter Outils personnels Créer un compte Se connecter Pages pour les contributeurs déconnectés en savoir plus ContributionsDiscussion Sommaire déplacer vers la barre latérale masquer Début 1Géographie Afficher / masquer la sous-section Géographie 1.1Occupation des sols 1.2Espaces verts 1.3Climat 2Urbanisme Afficher / masquer la sous-section Urbanisme 2.1Typologie 3Transports et déplacements Afficher / masquer la sous-section Transports et déplacements 3.1Voies de communications 3.2Transports en commun 3.2.1Chemin de fer 3.2.2Transports routiers urbains et interurbains 4Toponymie 5Histoire Afficher / masquer la sous-section Histoire 5.1Chronologie 5.2Patrimoine 5.2.1L’église Saint-Martin 5.2.2Le château 6Politique et administration Afficher / masquer la sous-section Politique et administration 6.1Rattachements administratifs et électoraux 6.2Intercommunalité 6.3Tendances politiques et résultats 6.3.1Élections présidentielles 6.3.2Élections législatives 6.3.3Élections européennes 6.3.4Élections régionales 6.3.5Élections départementales 6.3.6Élections municipales 6.4Liste des maires 6.5Distinctions et labels 6.6Jumelages 7Population et société Afficher / masquer la sous-section Population et société 7.1Démographie 7.2Enseignement 7.3Equipements culturels et sportifs 7.4Sécurité 8Économie 9Culture locale et patrimoine Afficher / masquer la sous-section Culture locale et patrimoine 9.1Lieux et monuments 9.2Personnalités liées à la commune 9.3Héraldique 10Voir aussi Afficher / masquer la sous-section Voir aussi 10.1Bibliographie 10.2Articles connexes 10.3Liens externes 10.4Notes 10.5Références Basculer la table des matières Verneuil-sur-Seine 36 langues تۆرکجهBoarischBasa UgiCatalàНохчийнCebuanoDeutschEnglishEsperantoEspañolEuskaraفارسیMagyarItalianoҚазақшаKurdîLatinaLadinMalagasyBahasa MelayuNederlandsNorsk bokmålOccitanPolskiPiemontèisPortuguêsSlovenčinaSvenskaТатарча / tatarçaУкраїнськаVènetoTiếng ViệtVolapükWinaray中文Bân-lâm-gú Modifier les liens ArticleDiscussion français LireModifierModifier le codeVoir l’historique Outils Outils déplacer vers la barre latérale masquer Actions LireModifierModifier le codeVoir l’historique Général Pages liéesSuivi des pages liéesTéléverser un fichierPages spécialesLien permanentInformations sur la pageCiter cette pageObtenir l’URL raccourcieÉlément Wikidata Imprimer / exporter Créer un livreTélécharger comme PDFVersion imprimable Dans d’autres projets Wikimedia Commons 48° 58′ 50′′ nord, 1° 58′ 29′′ est Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Verneuil. Verneuil-sur-Seine Mairie de Verneuil-sur-Seine. Blason Logo Administration Pays France Région Île-de-France Département Yvelines Arrondissement Saint-Germain-en-Laye Intercommunalité CU Grand Paris Seine et Oise Maire Mandat Fabien Aufrechter 2020-2026 Code postal 78480 Code commune 78642 Démographie Gentilé Vernoliens Populationmunicipale 15 914 hab. (2021 ) Densité 1 688 hab./km2 Géographie Coordonnées 48° 58′ 50′′ nord, 1° 58′ 29′′ est Altitude Min. 17 mMax. 69 m Superficie 9,43 km2 Type Commune urbaine Unité urbaine Paris (banlieue) Aire d’attraction Paris (commune du pôle principal) Élections Départementales Canton de Verneuil-sur-Seine(bureau centralisateur) Législatives 7e circonscription des Yvelines Localisation Géolocalisation sur la carte : France Verneuil-sur-Seine Géolocalisation sur la carte : France Verneuil-sur-Seine Géolocalisation sur la carte : Yvelines Verneuil-sur-Seine Géolocalisation sur la carte : Île-de-France Verneuil-sur-Seine Liens Site web https://www.verneuil78.fr/ modifier Verneuil-sur-Seine est une commune du département des Yvelines, dans la région Île-de-France, en France, située en rive gauche de la Seine à 15 km environ au nord-ouest de Saint-Germain-en-Laye et à 40 km de Paris. Ses habitants sont appelés Vernoliens. Géographie[modifier | modifier le code] Position de Verneuil-sur-Seine dans les Yvelines. Les limites du territoire municipal. La commune de Verneuil-sur-Seine se trouve dans le nord des Yvelines en bord de Seine, dans la convexité d’un méandre, sur la rive gauche du fleuve. Le territoire se trouve dans la plaine alluviale de la Seine, entre 60 et 20 mètres d’altitude, en légère pente du sud vers le nord en direction de la Seine. Un vallon en son centre, orienté sud-nord, a été creusé par le ru de Bazincourt (qui disparaît au nord dans la zone urbanisée). Communes limitrophes de Verneuil-sur-Seine Les Mureaux Seine Vaux-sur-Seine, Seine Les Mureaux Triel-sur-Seine, Seine Chapet Chapet, Vernouillet Vernouillet Verneuil-sur-Seine est localisée à 38 kilomètres à l’ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris, point zéro des routes de France, à 26 kilomètres au nord de Versailles, préfecture des Yvelines, à 14 kilomètres au nord-ouest de Saint-Germain-en-Laye la sous-préfecture et à 34 kilomètres au nord-ouest de la porte Maillot. Occupation des sols[modifier | modifier le code] L’occupation des sols se caractérise par une forte urbanisation, concentrée dans le centre-sud du territoire. L’espace construit représente 33 % du territoire, soit 314 hectares (en 1999)[1]. L’espace rural, 55 % du territoire se partage, en parties sensiblement égales entre cultures, forêt (surtout dans l’ouest de la commune, avec la forêt régionale de Verneuil-sur-Seine (certifiée par le Forest Stewardship Council pour sa gestion durable en 2014[2]) au sud de la RD 154 et le bois de la Demi-Lune au nord) et les plans d’eau le long de la Seine de la Base de plein air et de loisirs de Val-de-Seine (étangs du Rouillard, de la Grosse-Pierre et du Gallardon). Il s’agit de plans d’eau artificiels résultant de l’exploitation passée de sablières et gravières. L’habitat s’est étendu le long de la RD 154 en continuité avec la ville voisine de Vernouillet, formant une agglomération continue. Il est constitué principalement d’habitations individuelles récentes (39,5 % de l’espace urbain, soit 170 hectares) et d’un grand nombre de logements en immeubles collectifs occupant 5 % de cet espace soit 20 hectares. Les zones d’activités, environ 14 hectares, se situent principalement au nord des voies ferrées. Espaces verts[modifier | modifier le code] Le chemin des Aulnes Les jardins d’Aguilar (anciennement nommé « parc du Talweg ») Le parc des jardins familiaux Le bois de Verneuil Île de loisirs du Val-de-Seine Le Champclos Parc de la mairie, boulevard André-Malraux Les jardins d’Aguilar. Jardins familiaux. Bois de Verneuil. Parc du groupe scolaire Notre-Dame-des-Oiseaux. Climat[modifier | modifier le code] Pour des articles plus généraux, voir Climat de l’Île-de-France et Climat des Yvelines. En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord, selon une étude du CNRS s’appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[3]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat océanique et est dans la région climatique Sud-ouest du bassin Parisien, caractérisée par une faible pluviométrie, notamment au printemps (120 à 150 mm) et un hiver froid (3,5 °C)[4]. Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 11,5 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 14,7 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 662 mm, avec 10,9 jours de précipitations en janvier et 7,8 jours en juillet[3]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique la plus proche, située sur la commune de Maule à 11 km à vol d’oiseau[5], est de 11,8 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 677,0 mm[6],[7]. Pour l’avenir, les paramètres climatiques de la commune estimés pour 2050 selon différents scénarios d’émission de gaz à effet de serre sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[8]. Urbanisme[modifier | modifier le code] Typologie[modifier | modifier le code] Verneuil-sur-Seine est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee[Note 1],[9],[10],[11]. Elle appartient à l’unité urbaine de Paris, une agglomération inter-départementale regroupant 411 communes[12] et 10 785 092 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[13],[14]. Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune du pôle principal[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[15],[16]. Transports et déplacements[modifier | modifier le code] Aérodrome des Mureaux. Voies de communications[modifier | modifier le code] Les communications routières sont assurées principalement par la route départementale 154 qui relie Orgeval aux Mureaux, traversant la commune dans le sens sud-est – nord-ouest. La commune est située à 5 kilomètres à l’est de la sortie 8 de l’autoroute A13 (Les Mureaux-Meulan, Bouafle, Ecquevilly), ainsi qu’à 9 kilomètres au nord de la jonction entre les autoroutes A13 et A14, située à Orgeval (sortie 7). Dans l’ouest de la commune se trouve une partie des pistes de l’aérodrome des Mureaux. Transports en commun[modifier | modifier le code] Chemin de fer[modifier | modifier le code] Train en gare de Vernouillet-Verneuil. La ville de Verneuil sur Seine dispose de deux gares situées sur la ligne . la gare de Vernouillet – Verneuil, ouverte en 1843 et située à l’entrée est de la ville à la limite de la commune de Vernouillet. la gare des Clairières de Verneuil, ouverte en 1974 et située à l’entrée ouest de la ville en lisière de la forêt de Verneuil. La ligne J du Transilien effectue les liaisons entre les gares de Paris-Saint-Lazare, de Vernon – Giverny, des Mureaux et de Mantes-la-Jolie. Les deux gares de Verneuil-sur-Seine sont situées sur la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre. D’importants faisceaux de voies situés au nord des voies principales, entre celles-ci et les étangs, témoignent d’une ancienne activité de triage. Ils sont aujourd’hui utilisés comme voies de garage temporaires. Des voies d’embranchement desservent des installations industrielles au nord de la ligne. La gare des Clairières de Verneuil est moins desservie que la première puisque seuls les trains à destination et au départ des Mureaux s’y arrêtent en heures de pointe. En heures creuses, les trains de la ligne J sont omnibus et desservent donc toutes les gares de la ligne. Les deux gares font partie du projet de prolongement du RER E. À terme, le RER E remplacera la ligne J dans les gares de Vernouillet-Verneuil et des Clairières de Verneuil. La gare de Vernouillet – Verneuil. La gare des Clairières de Verneuil. Transports routiers urbains et interurbains[modifier | modifier le code] La ville de Verneuil est desservie par de nombreuses lignes de bus[17]. La ville a acquis depuis les années 1990 une gare routière en face de la gare de Vernouillet – Verneuil, ce qui facilite les échanges entre les différentes connexions de bus. Elle est desservie également par une ligne de car qui se rend vers La Défense via l’autoroute A 14. Les transports en commun urbains sont assurés principalement par le réseau de bus de Poissy – Les Mureaux, via 18 lignes. Ces lignes desservent les divers quartiers de la commune ainsi que les liaisons aux pôles de Cergy-Préfecture, Saint-Germain-en-Laye, La Défense. La commune est donc desservie par les lignes du réseau de bus de Poissy – Les Mureaux 3 (de Meulan à Poissy), 12 (de Verneuil à Cergy), 13 (de Verneuil à la gare de Conflans-Fin-d’Oise), 26 (des Mureaux à Poissy), 30 (circulaire Verneuil via Jean Zay), 31 (circulaire Verneuil via Les Hauts de Verneuil), 32 (circulaire Verneuil via Marsinval), 33 (de Verneuil à Morainvilliers), 35 (circulaire Verneuil via La Garenne et la gare des Clairières de Verneuil), 37 (circulaire Verneuil via collège Emile-Zola) et 39 (circulaire Verneuil via Chapet). Verneuil-sur-Seine est également desservie par la ligne 34 du réseau de bus du Mantois (vers Bouafle, Ecquevilly et Nézel), par la ligne 30-27 du réseau de bus de Poissy – Les Mureaux (vers Vaux-sur-Seine, Vauréal et Jouy-le-Moutier) et par la ligne 9 du réseau de bus du Mantois (de Mantes-la-Jolie à Verneuil via Limay). La nuit, le Noctilien dessert Verneuil avec la ligne N151. Cette ligne nocturne relie Paris-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie. Enfin, la commune est desservie par la ligne Express A14 Verneuil-Orgeval-La Défense du réseau de bus de Poissy – Les Mureaux. Cars Lacroix. Ligne Express A14. Noctilien N151 en gare de Paris-Saint-Lazare. Toponymie[modifier | modifier le code] Le nom de cette localité est attesté sous les formes De Vernoilo en 1150[18], Vernagilum, Vernugilum, Vernalium[19], Verneuil en 1793[20]. Plaque signalétique en gare. Verneuil se compose de deux éléments gaulois (celtique) : du terme *uerno (marécage, aulne), resté dans les termes dialectaux verne et vergne (sortes d’aulnes)[21]. Le second élément est un appellatif toponymique également d’origine celtique *ialon, latinisé en -ialum, et qui signifie initialement « espace découvert par un défrichement », « essart », puis par extension « village » [22]. La Seine est le seul cours d’eau traversant Verneuil-sur-Seine. Histoire[modifier | modifier le code] Chronologie[modifier | modifier le code] Église Saint-Martin, Charité. La découverte de sarcophages laisse présumer que le territoire de Verneuil-sur-Seine était habité à l’époque mérovingienne et plusieurs chartes attestent que l’existence du village remonte à une époque reculée du Moyen Âge. L’histoire de la ville fut intimement liée à celle de Vernouillet : les deux paroisses eurent les mêmes seigneurs et pendant un temps elles ne constituèrent, avec Chapet, qu’une seule seigneurie érigée en marquisat par Louis XV, sous le nom de « marquisat de Romé de Vernouillet ». Au XIIe siècle, la terre de Verneuil figurait sur la liste des possessions de la maison de Montmorency. Elle passa ensuite dans la famille de Narbonne, puis au XVe siècle, à Mary Bureau qui vendit les fiefs, les terres et les seigneuries de Verneuil et de Vernouillet avec leurs appartenances et leurs dépendances, à Estienne Alleaume, écuyer et seigneur de la Motte, le 21 décembre 1517, pour la somme de 5 200 livres. Le nouveau seigneur des lieux mourut en 1555 en son château. Sous le Premier Empire, le comte Hervé de Tocqueville vécut au château de Verneuil en grand seigneur, entouré d’une famille nombreuse et recevant une foule d’invités, parmi lesquels Chateaubriand. Malgré son opposition à l’Empire, il fut maire de la commune de 1804 à 1814. Au début du XXe siècle, le partage des terres effectué à la mort de la princesse de Ligne apporta une profonde modification à la commune, transformant les champs labourables et une partie des bois en terrains à bâtir, à seulement 35 kilomètres de Paris et desservis chaque jour par 32 trains. Patrimoine[modifier | modifier le code] L’église Saint-Martin[modifier | modifier le code] Église Saint-Martin-de-Verneuil. L’église date des XIIe et XIIIe siècles et fut plusieurs fois reconstruite. Le sous-sol de l’église conserve une histoire bien plus ancienne que ne laissent penser ses murs ; la fondation de l’édifice remonte en réalité au premier Moyen Âge, à l’époque carolingienne (IXe – Xe siècles). En effet, un bâtiment rectangulaire, doté d’une abside à angles arrondis et d’un chevet plat, a pu être identifié sous le chœur de l’église actuelle[23]. L’église Saint-Martin mêle l’art roman du XIIe siècle (arcs-doubleaux en plein cintre, chapiteaux à crochets et à large tailloir, fenêtres géminées à la base du clocher) à l’art gothique du XIIe siècle (voûtes d’ogives de la nef et des bas-côtés). Aucun acte n’indique la date précise de la fondation de l’église Saint-Martin de Verneuil, mais à partir de 1790, la paroisse est rattachée au diocèse de Versailles (Seine-et-Oise) et refuse de se fondre avec la paroisse de Vernouillet. En 1794, l’église devient temple de la déesse Raison. Le 25 août 1809, la cloche de l’église prend pour marraine la comtesse de Tocqueville et pour parrain, Hervé de Tocqueville, le maire. En 1930, l’église est classée monument historique. Construite à une époque de transition, l’église porte les caractéristiques de deux périodes distinctes : romane et gothique. Retirées pour restauration en 1982 et 1984, trois des cinq statues ont retrouvé leur place. Saint Martin, patron de l’église, est représenté par la statue « charité de saint Martin », une statue polychrome du XVIe siècle, comme le prouve l’écusson peint entre les pattes du cheval qui est celui des Aleaume. Cette statue a été classée monument historique en 1960 pour sa valeur artistique. L’église de Verneuil a bénéficié de grands travaux de restauration intérieure et extérieure en 2013, travaux qui ont été précédés par un diagnostic archéologique mené par le Service archéologique départemental des Yvelines. Le diagnostic a mis en lumière une existence bien plus ancienne de l’église, qui remonterait au bas-Empire (Antiquité tardive). Un guide édité en 2014 retrace les grandes étapes de la construction de l’église Saint-Martin, à la lumière des découvertes réalisées par les archéologues. Le château[modifier | modifier le code] Article détaillé : Château de Romé de Verneuil. Notre Dame des Oiseaux.Bâti au XIIe siècle par les Montmorency et modifié depuis, le château conserve d’avant le XVIe siècle, ses caves, son colombier et ses communs voûtés. Plusieurs de ses châtelains ont mérité de figurer dans l’histoire : Louis Aleaume (avocat qui versifiait en latin et fréquentait les poètes de la Pléiade), Jean-Jacques Olier (qui créa les premiers séminaires et fonda les Sulpiciens), Mme de Senozan (fille de Louis V Le Peletier de Rosanbo, petite fille de Malesherbes, qui était avocat de Louis XVI, et mère d’Alexis de Tocqueville), Hervé de Tocqueville, père d’Alexis (qui y résida pendant son enfance) et maire de Verneuil-sur-Seine (il recevait régulièrement Chateaubriand), Mme de Mortefontaine (que la Convention adopta pour fille), enfin, Mélanie, Princesse de Ligne, qui lotit son vaste domaine en 1925 et donna ainsi le coup d’envoi au développement accéléré de Verneuil. Le château est racheté à l’été 1929 par des religieuses de la congrégation Notre-Dame, qui y fondent l’école Notre Dame “Les Oiseaux”. Les façades et les toitures du château sont inscrites au titre des monuments historiques depuis mars 2011[24]. Politique et administration[modifier | modifier le code] Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code] Rattachements administratifs Antérieurement à la loi du 10 juillet 1964[25], la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département des Yvelines et à son arrondissement de Saint-Germain-en-Laye après un transfert administratif effectif au 1er janvier 1968. Elle faisait partie de 1801 à 1964 du canton de Poissy de Seine-et-Oise, année où la commune rejoint le canton de Conflans-Sainte-Honorine. Lors de la mise en place des Yvelines, la commune est intégrée au canton de Triel-sur-Seine[20]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n’est plus qu’une circonscription électorale. L’organisation juridictionnelle rattache les justiciables de Verneuil-sur-Seine au tribunal judiciaire de Versailles et au tribunal administratif de Versailles, tous rattachés à la cour d’appel de Versailles[26]. Rattachements électoraux Pour les élections départementales, la commune est depuis 2014 le bureau centralisateur du nouveau canton de Verneuil-sur-Seine Articles détaillés : Liste des cantons des Yvelines, Conseil départemental des Yvelines et Liste des conseillers départementaux des Yvelines. Pour l’élection des députés, elle fait partie de la septième circonscription des Yvelines. Articles détaillés : Liste des circonscriptions législatives des Yvelines et Liste des députés des Yvelines. Intercommunalité[modifier | modifier le code] Logo de GPS&O. La ville était membre de la communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé fin 2005. Dans le cadre des prescriptions de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (loi MAPAM) impose la création de territoires en grande couronne d’au moins 200 000 habitants[27]. D’après une déclaration de Philippe Tautou rapportée dans Le Parisien[27] afin de pouvoir dialoguer avec la Métropole du Grand Paris créée par cette même loi, la communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine fusionne avec ses voisines pour former, le 1er janvier 2016, la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise dont est désormais membre la ville. Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code] Article connexe : Élections municipales de 2020 dans les Yvelines. Au second tour des élections municipales de 2020, le maire sortant Philippe Tautou — élu depuis 2001 —, voit la liste qu’il soutenait menée par Patrice Jégouic (DVD) être battue dans le cadre d’une quadrangulaire par celle menée par Fabien Aufrechter (LREM), par 35,50 % des suffrages exprimés contre 36,30 %, soit 32 voix d’écart. Les personnalités exerçant une fonction élective dont le mandat est en cours et en lien direct avec le territoire de Verneuil-sur-Seine sont les suivantes : Élection Territoire Titre Nom Tendance politique Début de mandat Fin de mandat Municipales 2020 Commune de Verneuil-sur-Seine Maire de Verneuil-sur-Seine Fabien Aufrechter LREM-MoDem juillet 2020 mars 2026 Départementales 2021 Canton de Verneuil-sur-Seine Conseillers départementaux Jean-François Raynal LR mars 2014 juin 2027 Fabienne Devèze MoDem juin 2021 juin 2027 Législatives 2022 7e circonscription des Yvelines Députée Nadia Hai LREM 22 juin 2022 juin 2027 Élections présidentielles[modifier | modifier le code] Résultats des deuxièmes tours : Élection présidentielle de 2012[28] : 56,10 % pour Nicolas Sarkozy (UMP), 43,90 % pour François Hollande (PS). Le taux de participation était de 82,40 %. Élection présidentielle de 2017[29] : 77,94 % pour Emmanuel Macron (LREM), 22,06 % pour Marine Le Pen (FN). Le taux de participation était de 75,23 %. Élection présidentielle de 2022 : 71,87 % pour Emmanuel Macron (LREM), 22,06 % pour Marine Le Pen (RN). Le taux de participation était de 72,36 %. Élections législatives[modifier | modifier le code] Article connexe : Septième circonscription des Yvelines. Résultats des deuxièmes tours : Élections législatives de 2012[30] : 56,52 % pour Arnaud Richard (PRV), 43,42 % pour Estelle Rodes (PS). Le taux de participation était de 57,06 %. Élections législatives de 2017[31] : 53,89 % pour Michèle de Vaucouleurs (MoDem), 46,11 % pour Arnaud Richard (UDI). Le taux de participation était de 44,87 %. Élections législatives de 2022[32] : 55,65 % pour Nadia Hai (LREM), 44,36 % pour Michèle Christophoul (PS / NUPES). Le taux de participation était de 47,34 %. Élections européennes[modifier | modifier le code] Résultats des deux meilleurs scores : Élections européennes de 2014[33] : 26,22 % pour Alain Lamassoure (UMP), 17,82 % pour Aymeric Chauprade (FN). Le taux de participation était de 45,08 %. Élections européennes de 2019[34] : 30,74 % pour Nathalie Loiseau (LREM), 16,06 % pour Yannick Jadot (EÉLV). Le taux de participation était de 52,85 %. Élections régionales[modifier | modifier le code] Résultats des deuxièmes tours : Élections régionales de 2015[35] : 51,93 % pour Valérie Pécresse (UMP), 33,55 % pour Claude Bartolone (PS). Le taux de participation était de 55,53 %. Élections régionales de 2021[32] : 50,34 % pour Valérie Pécresse (LR diss.), 26,34 % pour Julien Bayou (EÉLV). Le taux de participation était de 33,87 %. Élections départementales[modifier | modifier le code] Article connexe : Canton de Verneuil-sur-Seine. Résultats des deuxièmes : Élections départementales de 2015[36] : 72,48 % pour Hélène Brioix-Feuchet et Jean-François Raynal (UMP), 27,52 % pour Jean-Luc Gallais et Chantal Thibaut (FN). Le taux de participation était de 42,64 %. Élections départementales de 2021[32] : 60,18 % pour Cédric Aoun et Marie-Hélène Lopez-Jollivet (SE), 39,82 % pour Fabienne Devèze (DVD). Le taux de participation était de 33,41 %. Élections municipales[modifier | modifier le code] Résultats des deuxièmes tours ou du premier tour si dépassement de 50 % : Élections municipales de 2014[37] : 52,16 % pour Philippe Tautou (DVD) et 24,56 % pour Guillaume Sebileau (SE). Le taux de participation était de 54,50 %. Élections municipales de 2020[38] : 36,31 % pour Fabien Aufrechter (LREM-MoDem) et 35,51 % pour Patrice Jegouic (DVD). Le taux de participation était de 37,21 %. Liste des maires[modifier | modifier le code] Liste des maires successifs[39] Période Identité Étiquette Qualité 1790 1792 Jean-Baptiste La Ferté agent municipal 1792 1795 Jérôme Martin 1795 1797 Jean-Baptiste La Ferté 1797 1797 Pierre Adrien Varillon agent municipal 1797 1799 François Dufour agent municipal 1799 1804 Louis Yves Jourdain agent municipal 1804 1814 Hervé Clérel, comte de Tocqueville 1814 1830 Hervouët de la Chardonnière 1830 1834 François Dufour 1834 1843 Jean-Baptiste Jacques Perrel 1843 1845 Comte Ernest de Talleyrand-Périgord 1845 1867 Jean-Baptiste Jacques Perrel 1867 1878 François-Jean Condrot 1878 1881 François-Eugène Denyze (intérim) 1881 1892 Achille Boyriven 1892 1893 Émile Bouland 1893 1896 Achille Boyriven 1896 1902 Alphonse Laprêté 1902 1904 Louis-Alexandre Jourdain 1904 1906 Alphonse Bergaud 1906 1910 Émile Perrel 1910 1911 Henri Robinet 1911 1912 Émile Perrel 1912 1912 Auguste Pérelle (intérim) 1912 1915 René Larüe 1915 1919 Auguste Pérelle (intérim) 1919 1925 Auguste, dit Ferdinand Perrot Marchand boucher, père de Maurice F. Perrot 1925 1927 François Gamard 1927 1935 Alfred Auger 1935 1936 Auguste Lebrun 1936 1944 Alfred Auger 1944 1967 François Pons SFIO 1967 1971 Alexandre Pauwels UNR 1971 1977 Léon Robert UDR Conseiller général de Triel-sur-Seine (1967 → 1976) 1977 mars 1983 Jean-Pierre Cœuillet PS mars 1983 mars 1989 Jean-Dominique Poisson RPR mars 1989 mars 2001[40],[41] Jacques Massacré RPR Danseur, chorégraphe, maître de ballet et homme politiqueConseiller général de Triel-sur-Seine (1982 → 2001) mars 2001 juillet 2020[42] Philippe Tautou UMP → LR Ancien cadre dans l’immobilierConseiller général de Triel-sur-Seine (2008 → 2015)Président de la CA2RS ( 2012[43] → 2015)Président de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (2016 → 2020)Président du pôle métropolitain Grand Paris Seine Aval (2015 → 2015) juillet 2020[44] En cours (au 5 juillet 2020) Fabien Aufrechter LREM MoDem Distinctions et labels[modifier | modifier le code] En 2005, la commune a reçu le label « Ville Internet @@ »[45], renouvelé en 2006[46]. En 2015, elle reçoit a reçu le prix de l’Excellence des Jardinier[47]. En 2015 et en 2017, elle obtient le Trophée yvelinois de « l’eau dans les espaces verts »; pour les aménagements réalisés au Parc des Jardins familiaux. Sans compter le prix spécial du jury du « fleurissement durable », pour l’ensemble des actions contribuant à la constitution d’une trame verte qui organise l’espace bâti et les circulations, accompagne l’aménagement du territoire[47],[48]. En 2021, la commune obtient le label « Ville prudente »[réf. nécessaire] et le trophée des “Jardins partagés”.[réf. nécessaire] En 2022, la ville obtient le label “ville amie des aînés”, le label “ville citoyenne”, le label “Territoires Engagés pour la Nature” et le label “ville amie des animaux”.[réf. nécessaire] La ville dispose de deux fleurs au concours national des “villes et villages fleuris”.[réf. nécessaire] Jumelages[modifier | modifier le code] Ville jumelée avec Verneuil-sur-Seine.Ville jumelée avec Verneuil-sur-Seine.VillePaysAguilar de la FronteraEspagneWeiterstadtAllemagne La ville entretient des partenariats de jumelage avec Weiterstadt (Hesse) depuis 1986 et Aguilar de la Frontera (Andalousie) depuis 1998. Population et société[modifier | modifier le code] Démographie[modifier | modifier le code] Évolution démographique Articles connexes : Histoire du recensement de la population en France et Démographie de la France. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d’une enquête par sondage auprès d’un échantillon d’adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[49],[Note 3]. En 2021, la commune comptait 15 914 habitants[Note 4], en augmentation de 3,57 % par rapport à 2015 (Yvelines : +1,97 %, France hors Mayotte : +1,9 %). Évolution de la population [ modifier ] 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 617611650583577545528571583 Évolution de la population [ modifier ], suite (1) 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 596631626600612619658684661 Évolution de la population [ modifier ], suite (2) 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 6466957147768901 3411 5631 6202 118 Évolution de la population [ modifier ], suite (3) 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 4 5737 4059 98811 30312 49914 53815 40815 46615 475 Évolution de la population [ modifier ], suite (4) 2021 – – – – – – – – 15 914——– De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu’en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[50].) Histogramme de l’évolution démographique Pyramide des âges en 2017 La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d’un âge supérieur à 60 ans (13,7 %) est en effet inférieur au taux national (16,2 %) et au taux départemental (13,9 %). À l’instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %). La répartition de la population de la commune par tranches d’âge est, en 2017, la suivante : 0 à 14 ans = 20,7 % 15 à 29 ans = 16,9 % 30 à 44 ans = 19,4 % 45 à 59 ans = 22,1 % 60 à 74 ans = 13,7 % plus de 75 ans = 7,1 % Enseignement[modifier | modifier le code] Ensemble scolaire privé Notre-Dame-des-Oiseaux. La ville compte de nombreux équipements scolaires[51] : Maternelles Notre-Dame « Les Oiseaux » (Privé) ; La Garenne ; Jean-Jaurès ; Jacques Prévert ; Chemin vert ; Joseph Kosma ; Françoise Dolto Primaires Notre-Dame « Les Oiseaux » (privé) ; La Source ; La Garenne ; Jean-Jaurès Secondaire Collège Jean Zay (Public) Notre-Dame « Les Oiseaux » (Privé – collège, lycée général, lycée technique). Equipements culturels et sportifs[modifier | modifier le code] Article connexe : Île de loisirs du Val-de-Seine. Espace Maurice-Béjart. Médiathèque municipale. L’espace Maurice-Béjart : À l’aube de l’an 2000,la ville se lance dans le grand projet d’offrir aux Vernnoliens un nouveau lieu de culture. L’espace Maurice-Béjart est devenu un des premiers partenaires culturels des Yvelines. Le centre culturel accueille régulièrement les établissements scolaires pour leurs spectacles de fin d’année, les associations pour leurs manifestations de fin d’année et la production de spectacles à but caritatif. L’espace Maurice-Béjart participe à différentes opérations hors saison culturelle comme le Téléthon, les fêtes de Verneuil. Il participe également au devoir de mémoire par la tenue de congrès d’anciens combattants et l’organisation de débats/conférences. L’école municipale de musique et de danse : fondée en 1975 et rénovée en 2017, cette structure est spécialisée dans l’enseignement de 2 activités artistiques : la musique et la danse.École municipale de musique et de danse. La médiathèque : Lors de la démolition de la vieille maison qui occupait l’angle de la rue des Prés, la ville se porte acquéreur de l’ancienne grange de la ferme du château de Verneuil qui fût jusqu’en 2011, un lieu de stockage pour les services techniques de la ville.En octobre 2013, ce bâtiment vieux de plus de 4 siècles est rénové pour devenir la nouvelle médiathèque. Cet équipement a été conçu dans l’optique de créer un véritable lieu de vie pour ses usagers, idéalement situé sur le chemin de la gare, près du centre-ville, entre votre domicile et votre lieu de travail. De ce fait, tout a été pensé pour que le public se sente bien et reste plusieurs heures afin de consulter les revues, écouter de la musique, visionner un film ou naviguer sur internet. La ludothèque Vernamuse. Le complexe sportif François-Pons (multisports, stade, piscine, skate park), le gymnase Pierre-de-Coubertin (dojo, tennis) et le gymnase La Garenne (dojo). L’île de loisirs du Val-de-Seine : centre équestre, base nautique, port de plaisance. Sécurité[modifier | modifier le code] Selon les statistiques de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, le nombre de crimes et délits commis à Verneuil-sur-Seine et ses environs en 2014 était de 34,72 pour 1 000 habitants, un nombre dans la moyenne départementale (34,59) mais considérablement inférieur aux moyennes régionale (54,45) et nationale (44,27)[52]. La ville dispose d’une police municipale, qui comptait 5 policiers et 3 ASVP en 2019. Depuis 2001, les forces de police municipale de Verneuil-sur-Seine sont associées à celles de Triel-sur-Seine (5 policiers et 2 ASVP en 2019) et de Vernouillet (3 policiers en 2019) dans le cadre du syndicat intercommunal à vocation unique pour le commissariat de police du canton de Triel-sur-Seine (SIVUCOP) qui gère à la fois le commissariat de Vernouillet (devenu Centre Opérationnel de Police en 2021) et le système de vidéosurveillance commun aux trois communes[53]. Depuis septembre 2020, le SIVUCOP est présidé par Michel Debjay, adjoint au maire délégué à la sécurité publique de Verneuil-sur-Seine[54]. Économie[modifier | modifier le code] Commune résidentielle. Nombreux lotissements, le premier fut implanté en 1929. Base de loisirs du Val-de-Seine, fondée dans des sablières abandonnées en bordure de la Seine. Plusieurs commerces en centre-ville. En 2017, le taux d’activité des 15-64 ans est de 77,3 % avec un taux d’emploi de 68,7 %. Le taux de chômage est de 11,1 % en 2017[55]. Le nombre d’emplois dans la commune est de 2 386 en 2017, en majorité des employés et des professions intermédiaires. Concernant la population active, la catégorie la plus représentée est celle des Cadres et professions intellectuelles supérieures (2 452 en 2017) et des Professions intermédiaires (2 241 en 2017). Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code] Lieux et monuments[modifier | modifier le code] Église Saint-Martin : église (classée monument historique depuis 1930), du XIIe siècle mariant par son architecture l’art roman à l’art gothique. Au lendemain de la Révolution française, elle devient temple de la déesse Raison. Le 25 août 1809, la cloche de l’église prend pour marraine la comtesse de Tocqueville et pour parrain, le maire Hervé Clérel de Tocqueville, père d’Alexis de Tocqueville. L’église héberge trois statues remarquables classées monuments historiques : la charité de saint Martin, statue peinte, polychrome du XVIIe siècle la Vierge et l’enfant, statue de pierre peinte du XIVe siècle la Vierge de Pitié, un groupe de pierre de la fin du XVIe siècle. Château de Romé de Verneuil : construit au XVIe siècle, transformé en 1929 en école Notre-Dame-les-Oiseaux, dont le parc est inscrit au patrimoine français. Le parc de la villa des Groux aménagé au milieu du XIXe siècle. Le manoir du Champclos. Lieux naturels et/ou aménagés : jardins d’Aguilar / Talweg / Champclos jardins familiaux place du Général-de-Gaulle (gare routière) île de loisirs du Val-de-Seine bois régional de Verneuil Manoir du Champclos. Chevet et corniche, église Saint-Martin. Église Saint-Martin. Ancien château. Île de loisirs du Val-de-Seine. Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code] Le groupe Kyo, formé à Verneuil. François-René de Chateaubriand (1768-1848), écrivain romantique et homme politique français, vécut quelques années à Verneuil et écrivit plusieurs chapitres de ses Mémoires d’outre-tombe dans le parc du château, aujourd’hui établissement d’enseignement privé Notre-Dame “Les Oiseaux”. Alexis de Tocqueville (1805-1859), penseur politique, historien et écrivain français, vécut une partie de son enfance au château de Verneuil-sur-Seine. Son père, Hervé Clérel de Tocqueville, préfet et pair de France, fut maire de la commune de 1804 à 1814[56]. Émile Zola (1840-1902), écrivain naturaliste. Lorsqu’il résidait dans la commune voisine de Médan, dans les années 1890, Zola venait régulièrement à bicyclette à Verneuil rendre visite à sa maîtresse, Jeanne Rozerot et à ses deux enfants, Denise et Jacques[57]. Paul Vogler (1853-1904), peintre impressionniste, décédé à Verneuil. Dwight D. Eisenhower (1890-1969), une des figures principales de la libération de la France durant la Seconde Guerre mondiale. Le manoir du Champclos, à Verneuil, est occupé par les Allemands, jusqu’à l’arrivée des Américains, en août 1944. Le général Eisenhower, alors général 5 étoiles de l’armée américaine et commandant en chef des forces alliées en Europe et ses officiers y dînent et s’y reposent quelques heures. Clément Passal (1892-1929), aventurier célèbre des années 1920 connu sous le nom de “marquis de Champaubert”, y est mort et enterré. Jean d’Esparbès (9 mars 1899 Verneuil-sur-Seine- 4 décembre 1968 Montmartre), peintre, fils de l’écrivain Georges d’Esparbès. Marcel Gotlib (1934-2016), dessinateur et scénariste de bande dessinée français, a vécu trois ans au château des Groux de Verneuil-sur-Seine, transformé en orphelinat après la Seconde Guerre mondiale. Presnel Kimpembe (1995) est un joueur de football français, champion du monde avec l’équipe de France en 2018 et finaliste de la ligue des champions avec le Paris Saint-Germain en 2020. Il a effectué sa préformation à Verneuil-sur-Seine. Sami Outalbali (1999) est un acteur français, il joue le rôle de Rahim dans la série Sex Education et tient également le rôle de Reda dans Mortel. Né à Poissy, il a vécu à Verneuil-sur-Seine durant son enfance. Stéphane Levallois (1970), dessinateur français. Héraldique[modifier | modifier le code] Les armes de Verneuil-sur-Seine se blasonnent ainsi :d’or au chevron de gueules accompagné de trois grappes de raisin d’azur tigées au naturel Ces armes reprennent celles de la famille Olier, seigneurs locaux au XVIIe siècle[58], époque où la vigne était abondamment cultivée. Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Verneuil-sur-Seine, sur Wikimedia Commons Bibliographie[modifier | modifier le code] Marie-Claire Tihon, Verneuil-sur-Seine, une grande histoire, 1- des origines à 1789, Association Passé-Présent Verneuil-sur-Seine, 2e édition, 2006, (ISBN 2-9508782-0-2) Marie-Claire Tihon, Verneuil-sur-Seine, une grande histoire, 2- de 1789 à nos jours, Association Passé-Présent Verneuil-sur-Seine, 2e édition, 2006, (ISBN 2-9508782-0-2) Verneuil 78: http://www.ville-verneuil-sur-seine.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=392:publications&catid=253&Itemid=889&showall=1 Alain Paillou, Jean-François Miniac, Polar, Shots entre amis à Cognac, collectif sous la direction de Bruno Lecigne, préface d’Olivier Marchal, Les Humanoïdes associés, 2020[59] (ISBN 978-2-7316-8844-3) Leur récit Les pissenlits par les racines relate l’épisode finale de la vie de Clément Passal, notamment sa mort à Verneuil-sur-Seine. Articles connexes[modifier | modifier le code] Liste des communes des Yvelines Liens externes[modifier | modifier le code] Site de la mairie Verneuil-sur-Seine sur le site de l’INSEE « Dossier complet : Commune de Verneuil-sur-Seine (78642) », Recensement général de la population de 2017, INSEE, 29 juin 2020 (consulté le 10 juillet 2020). « Verneuil-sur-Seine », Ma commune, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (consulté le 10 juillet 2020). Notes[modifier | modifier le code] ↑ Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le 14 novembre 2020 en comité interministériel des ruralités. ↑ La notion d’aire d’attraction des villes a remplacé, en octobre 2020, celle d’aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l’Union européenne. ↑ Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l’ensemble des communes. ↑ Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021. Références[modifier | modifier le code] ↑ Mode d’occupation des sols, 1999, Iaurif ↑ Gestion forestière ; L’Île-de-France relance FSC, Environnement magazine ; 30 juin 2014 ↑ a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie – European Journal of Geography, no 501,‎ 18 juin 2010 (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le 27 décembre 2023) ↑ « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le 27 décembre 2023) ↑ « Orthodromie entre Verneuil-sur-Seine et Maule », sur fr.distance.to (consulté le 27 décembre 2023). ↑ « Station Météo-France « Maule » (commune de Maule) – fiche climatologique – période 1991-2020 », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le 27 décembre 2023) ↑ « Station Météo-France « Maule » (commune de Maule) – fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le 27 décembre 2023) ↑ « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.fr, novembre 2022 (consulté le 27 décembre 2023) ↑ « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 4 avril 2021). ↑ « Commune urbaine – définition », sur le site de l’Insee (consulté le 4 avril 2021). ↑ « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 4 avril 2021). ↑ « Unité urbaine 2020 de Paris », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 4 avril 2021). ↑ « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, 21 octobre 2020 (consulté le 4 avril 2021). ↑ Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques, 21 octobre 2020 (consulté le 4 avril 2021). ↑ « Liste des communes composant l’aire d’attraction de Paris », sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 4 avril 2021). ↑ Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques, 21 octobre 2020 (consulté le 4 avril 2021). ↑ « Ville de Verneuil, les Déplacements », sur Mairie de Verneuil (consulté le 30 août 2020). ↑ Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, p. 181. ↑ Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874 (lire en ligne). ↑ a b et c Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales. ↑ Pierre-Yves Lambert, La langue gauloise : Description linguistique, commentaire d’inscriptions choisies, Paris, Éditions Errance, coll. « Hespérides », 1994, 239 p. (ISBN 2-87772-089-6). ↑ Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : Une approche linguistique du vieux-celtique continental, Paris, Éditions Errance, coll. « Hespérides », 2003, 440 p. (ISBN 2-87772-237-6), p. 185. ↑ Service Archéologique Départemental des Yvelines ↑ « Institution Notre-Dame ” Les Oiseaux ” », notice no PA78000032, base Mérimée, ministère français de la Culture ↑ Loi no 64-707 du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne, JORF no 162 du 12 juillet 1964, p. 6204–6209, fac-similé sur Légifrance. ↑ Organisation juridictionnelle sur le site du ministère de la Justice. Consulté le 15/03/2020. ↑ a et b « C’est parti pour une agglo de 400 000 habitants », Le Parisien,‎ 1er juillet 2014 (lire en ligne, consulté le 24 mai 2015). ↑ « Résultat de l’élection présidentielle de 2012 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection présidentielle de 2017 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection législative de 2012 à Verneuil//Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection législative de 2017 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ a b et c « Résultats des élections législatives 2022 à Verneuil-sur-Seine 78480 », sur Le Monde.fr (consulté le 20 juin 2022). ↑ « Résultat de l’élection européenne de 2014 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection européenne de 2019 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection régionale de 2015 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection départementale de 2015 à Verneuil/Seine », sur le site du ministère de l’intérieur. ↑ « Résultat de l’élection municipale de 2014 à Verneuil/Seine », sur le Monde. ↑ « Résultat de l’élection municipale de 2020 à Verneuil/Seine », sur le Monde. ↑ Liste des maires sur le site de la mairie. Consulté le 31/08/2020. ↑ Olivier Bossut, « Un centriste contre le maire RPR », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ 5 décembre 2000 (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020) « Hubert François-Dainville, conseiller municipal UDF qui siège dans l’opposition de droite au maire de Verneuil-sur-Seine, remet le couvert. Comme en 1995, il présentera sa propre liste, contre un maire sortant pourtant nanti d’une triple investiture RPR-UDF-DL ». ↑ Carole Lardot, « La division fatale à Jacques Massacré », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ 20 mars 2001 (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020) « C’est au prix d’une alliance opportune que les deux dissidents divers droite, Philippe Tautou et Hubert-François Dainville, ont pu renverser le géant aux pieds d’argile ». ↑ Yves Fossey, « Yvelines : après 30 ans de vie politique, Philippe Tautou tire sa révérence : Président de la vaste agglomération de la vallée de la Seine, l’ancien maire (LR) de Verneuil-sur-Seine quitte la politique à l’occasion de l’installation de son successeur ce vendredi », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ 9 juillet 2020 (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020) « Car pour Philippe Tautou, cela signifie quitter définitivement la politique. Consensuel, habile mais aussi homme de terrain, cet ancien cadre dans l’immobilier, élu pour la première fois en 1989, est passé durant toutes ces années de la fonction de simple conseiller municipal à celle de maire, puis président de la plus importante agglomération des Yvelines, en passant par celle de conseiller départemental (de 2008 à 2015) ». ↑ « Philippe Tautou succède à Pierre Cardo à l’agglomération des Deux Rives de Seine », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ 19 décembre 2012 (lire en ligne). ↑ Florian Dacheux, « Yvelines. Fabien Aufrechter devient officiellement maire de Verneuil-sur-Seine : Fabien Aufrechter et ses neuf adjoints sont officiellement élus à Verneuil-sur-Seine (Yvelines). Retour sur un conseil municipal d’installation sous tension », 78 Actu,‎ 5 juillet 2020 (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2020) « Fabien Aufrechter a été élu avec 23 voix contre 9 votes blancs ». ↑ Palmarès 2005 des Villes Internet sur le site officiel de l’association. Consulté le 01/10/2009. ↑ Palmarès 2006 des Villes Internet sur le site officiel de l’association. Consulté le 01/10/2009. ↑ a et b « CGY-Brochure-VVF2015.pdf », sur yvelines.fr, 15 décembre 2015 (consulté le 26 décembre 2020). ↑ « Bravo aux acteurs du fleurissement de notre département – Yvelines Infos », sur yvelines.fr, 1er février 2018 (consulté le 26 décembre 2020). ↑ L’organisation du recensement, sur insee.fr. ↑ Fiches Insee – Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021. ↑ Liste des établissements sur le site de la mairie. Consulté le 31/08/2020==. ↑ « Chiffres délinquance Verneuil sur Seine (78480) », sur Linternaute.com (consulté le 28 mai 2021) ↑ Thomas Richardson, « Yvelines. Sécurité : La Ville de Triel-sur-Seine ne veut plus être partenaire de Verneuil et Vernouillet », sur Actu.fr, 24 février 2021 (consulté le 28 mai 2021) ↑ Rodrigo Acosta, « Michel Debjay, président du syndicat intercommunal chargé de la sécurité publique : « Triel a le droit de partir, mais c’est un choix politique » », Le Journal des deux rives, 1er mars 2021 (consulté le 28 mai 2021) ↑ « Comparateur de territoire − Commune de Verneuil-sur-Seine (78) | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 9 janvier 2020). ↑ L’enfance d’Alexis de Tocqueville sur le site Tocqueville.culture.fr ↑ Biographie d’Émile Zola ↑ Le Patrimoine des communes des Yvelines, Paris, Éditions Flohic, coll. « Le Patrimoine des communes de France », août 2000, 1155 p. (ISBN 2-84234-070-1). ↑ Jean-Laurent Truc, « Polar, Shots entre amis à Cognac », sur Ligne Claire, 8 octobre 2020. v · mCommunes du canton de Verneuil-sur-Seine Les Alluets-le-Roi Crespières Davron Feucherolles Médan Morainvilliers Noisy-le-Roi Orgeval Saint-Nom-la-Bretèche Triel-sur-Seine Verneuil-sur-Seine Vernouillet Villennes-sur-Seine Portail des Yvelines Portail des communes de France Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Verneuil-sur-Seine&oldid=210928444 ». Catégories : Verneuil-sur-SeineVille InternetUnité urbaine de ParisAire d’attraction de ParisCommune dans les YvelinesCatégories cachées : Page utilisant une frise chronologiquePage avec coordonnées similaires sur WikidataArticle géolocalisé en FranceArticle utilisant une InfoboxArticle géolocalisé sur TerreArticle avec modèle Infobox Commune de FranceArticle avec modèle Section communes limitrophes d’article de commune de France avec tableauArticle à référence nécessaireArticle avec module Population de FranceArticle avec modèle Blason-ville-frCatégorie Commons avec lien local identique sur WikidataPortail:Yvelines/Articles liésPortail:Île-de-France/Articles liésPortail:France/Articles liésPortail:Europe/Articles liésPortail:Communes de France/Articles liésPage avec des cartes La dernière modification de cette page a été faite le 28 décembre 2023 à 05:27. Droit d’auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Code de conduite Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins (cookies) Version mobile Activer ou désactiver la limitation de largeur du contenu VERNEUIL-SUR-SEINE – Map of Verneuil-sur-Seine 78480 France Verneuil-sur-Seine French Version : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/78642_Verneuil-sur-Seine.html Find a town, a zip code, a department, a region… in France I like Map-France.com ! Map of France Regions Departments Cities Hotels Directions Satellite Weather Map of France > Île-de-France > Yvelines > Verneuil-sur-Seine City of Verneuil-sur-Seine Verneuil-sur-Seine Hotel Road map Map Photos Weather Population Housing The city of Verneuil-sur-Seine is a french city located north central of France. The city of Verneuil-sur-Seine is located in the department of Yvelines of the french region Île-de-France. The city of Verneuil-sur-Seine is located in the township of Triel-sur-Seine part of the district of Saint-Germain-en-Laye. The area code for Verneuil-sur-Seine is 78642 (also known as code INSEE), and the Verneuil-sur-Seine zip code is 78480. Geography and map of Verneuil-sur-Seine : The altitude of the city hall of Verneuil-sur-Seine is approximately 40 meters. The Verneuil-sur-Seine surface is 9.43 km 2. The latitude and longitude of Verneuil-sur-Seine are 48.981 degrees North and 1.973 degrees East. Nearby cities and towns of Verneuil-sur-Seine are : Vernouillet (78540) at 1.24 km, Triel-sur-Seine (78510) at 2.84 km, Vaux-sur-Seine (78740) at 2.98 km, Chapet (78130) at 3.27 km, Médan (78670) at 3.38 km, Évecquemont (78740) at 4.06 km, Les Mureaux (78130) at 4.15 km, Chanteloup-les-Vignes (78570) at 4.20 km. (The distances to these nearby towns of Verneuil-sur-Seine are calculated as the crow flies) Population and housing of Verneuil-sur-Seine : The population of Verneuil-sur-Seine was 14 533 in 1999, 15 408 in 2006 and 15 524 in 2007. The population density of Verneuil-sur-Seine is 1 646.24 inhabitants per km2. The number of housing of Verneuil-sur-Seine was 6 483 in 2007. These homes of Verneuil-sur-Seine consist of 6 186 main residences, 94 second or occasional homes and 203 vacant homes. I like Verneuil-sur-Seine ! Administrative Information of Verneuil-sur-Seine Region :Île-de-France (11) Departement :Yvelines (78) District :Saint-Germain-en-Laye Township :Triel-sur-Seine Area code :78642 Zip code :78480 Nearby towns of Verneuil-sur-Seine Here are maps and information of the close municipalities near Verneuil-sur-Seine.See all the towns of Yvelines (Distances are calculated as the crow flies) Vernouillet (78) at 1.24 kmTriel-sur-Seine (78) at 2.84 kmVaux-sur-Seine (78) at 2.98 kmChapet (78) at 3.27 kmMédan (78) at 3.38 kmÉvecquemont (78) at 4.06 kmLes Mureaux (78) at 4.15 kmChanteloup-les-Vignes (78) at 4.20 kmMenucourt (95) at 4.79 kmVillennes-sur-Seine (78) at 5.04 kmEcquevilly (78) at 5.06 kmMeulan (78) at 5.28 kmBoisemont (95) at 5.36 kmCarrières-sous-Poissy (78) at 5.63 kmBouafle (78) at 5.83 kmTessancourt-sur-Aubette (78) at 6.12 kmAndrésy (78) at 6.23 kmCourdimanche (95) at 6.29 kmHardricourt (78) at 6.31 kmMorainvilliers (78) at 6.35 km Geography of Verneuil-sur-Seine Area :9.43 km2 (943 hectares) Minimum altitude : 17 m Maximum altitude : 69 m Average altitude : 43 m Altitude of the city hall : 40 m Sexagesimal geographical coordinates (WGS84): Latitude: 48° 58′ 47” North Longitude: 01° 58′ 26” East Decimal geographical coordinates : Latitude: 48.981 degrees (48.981° North) Longitude: 1.973 degrees (1.973° East) Lambert 93 geographical coordinates : X: 6 249 hectometers Y: 68 760 hectometers Population and housings of Verneuil-sur-Seine Inhabitants in 1999 :14 533 inhabitants Inhabitants in 2006 :15 408 inhabitants Inhabitants in 2007 :15 524 inhabitants Population data :Population Verneuil-sur-Seine Population density : 1 646.24 hab/km2 Variation of population density : +0.83 %/year Housings in 1999 :6 082 logements Housings in 2007 :6 483 logements Housings data :Housing Verneuil-sur-Seine Hotel Verneuil-sur-Seine Search hotels near Verneuil-sur-Seine : Book your hotel now ! Where ? Check-in date 12345678910111213141516171819202122232425262728293031 december 2023 january 2024 february 2024 march 2024 april 2024 may 2024 june 2024 july 2024 august 2024 september 2024 october 2024 november 2024 Check-out date 12345678910111213141516171819202122232425262728293031 december 2023 january 2024 february 2024 march 2024 april 2024 may 2024 june 2024 july 2024 august 2024 september 2024 october 2024 november 2024 I don’t have specific dates yet Search Book now ! Best Price Guaranteed, no booking fees, pay at the hotel with our partner Booking.com, leader in online hotel reservation. Find all hotels of Verneuil-sur-Seine : Hotel Verneuil-sur-Seine Guest accommodation : Idées Déco At Home Situated in Verneuil-sur-Seine, Idées Déco At Home offers free WiFi. Boasting a shared kitchen, this property also provides guests with a restaurant. Each room is equipped with… Rate : from 85.00 € to 95.00 € Address : 27 Bd. André Malraux 78480 Verneuil-sur-Seine Distance Guest accommodation – Verneuil-sur-Seine : 0.05 km Guest accommodation : Paprika A 27-minute ride from Paris, Paprika is a guest house set in 1300-m2 garden. It offers a terrace, a daily continental breakfast, and Wi-Fi access is free of charge throughout th… Price : from 75.00 € Contact : 13 rue girardin 78540 Vernouillet Distance Guest accommodation – Verneuil-sur-Seine : 1.55 km Guest accommodation : Le Jardin des Toiles Set in Triel-sur-Seine, Le Jardin des Toiles features a garden. Free WiFi is at guests’ disposal. All rooms in the guest house are fitted with a flat-screen TV. The private bat… Prices : from 109.20 € to 138.40 € Contact : 155 Rue Paul Doumer 78510 Triel-sur-Seine Distance Guest accommodation – Verneuil-sur-Seine : 2.16 km Guest accommodation : Chambres proche Aérospatiale Chambres proche Aérospatiale is set in Les Mureaux. Free WiFi is available. There is also a dishwasher, oven and a kettle. If you would like to discover the area, hiking is po… Contact : Rue des Coquetiers 78130 Les Mureaux Distance Guest accommodation – Verneuil-sur-Seine : 3.99 km Guest accommodation : Comme un Poisson dans l’Eau Set on the banks of the Seine River, Comme un Poisson dans l’Eau is a self-catering holiday home located just 18 km from Versailles. It offers a furnished terrace facing the riv… Address : 51 quai de Seine 78670 Villennes-sur-Seine Distance Guest accommodation – Verneuil-sur-Seine : 4.19 km Guest accommodation : Le Petit Val Rose Boasting barbecue facilities, Le Petit Val Rose features accommodation in Villennes-sur-Seine with free WiFi and garden views. Guests have a private terrace. The holiday home i… Contact : 559 Avenue Foch 78670 Villennes-sur-Seine Distance Guest accommodation – Verneuil-sur-Seine : 4.38 km Hotel : Hotel – Restaurant La Chaumière (Ex Comfort Hotel Les Mureaux-Flins Hotel – Restaurant La Chaumière is located in a residential district, a 15-minute walk from Les Mureaux Train Station. It has a garden with a terrace and offers free Wi-Fi acces… Rate : from 65.00 € to 95.00 € Contact : 1 Bis rue des Pleiades 78130 Les Mureaux Distance Hotel – Verneuil-sur-Seine : 4.44 km Apartment : Appartements Morainvilliers Situated in Morainvilliers, Appartements Morainvilliers offers accommodation with free WiFi and access to a garden with a barbecue. Some units also have a kitchenette equipped … Price : from 45.00 € to 65.00 € Contact : 5 rue Sainte Anne 78630 Morainvilliers Distance Apartment – Verneuil-sur-Seine : 4.54 km Bed and Breakfast : La Ferme Rose Set in a 15th-century manor house, La Ferme Rose is located in Boisemont, just 4 km from Cergy and the RER trains, which go directly to Paris. It offers traditional-style rooms…. Prices : from 55.00 € to 81.00 € Address : 2 Rue de la Ferme 95000 Cergy Distance Bed and Breakfast – Verneuil-sur-Seine : 4.80 km Apartment : Ilvil Located on the Île de Villennes Island, Ilvil is just in front of the Seine River and 300 metres from Villennes-sur-Seine Train Station, which leads directly to Paris. This apar… Contact : 134, avenue Briens 78670 Villennes-sur-Seine Distance Apartment – Verneuil-sur-Seine : 4.90 km Find another hotel near Verneuil-sur-Seine : Verneuil-sur-Seine hotels list Map of Verneuil-sur-Seine Map of Verneuil-sur-Seine : At right you can find the localization of Verneuil-sur-Seine on the map of France. Below, this is the satellite map of Verneuil-sur-Seine. A road map, and maps templates of Verneuil-sur-Seine are available here : “road map of Verneuil-sur-Seine”. This map show Verneuil-sur-Seine seen by the satellite of Google Map. To see the streets of Verneuil-sur-Seine or move on another zone, use the buttons “zoom” and “map” on top of this dynamic map. Search on the map of Verneuil-sur-Seine : To search hotels, housings, tourist information office, administrations or other services, use the Google search integrated to the map on the following page : “map Verneuil-sur-Seine”. Hotels of Verneuil-sur-Seine are listed on the map with the following icons: The map of Verneuil-sur-Seine is centred in the following coordinates : Latitude : Longitude : Print the map of Verneuil-sur-Seine Print the map of Verneuil-sur-Seine : map of Verneuil-sur-Seine Photos Verneuil-sur-Seine See all photos of Verneuil-sur-Seine : Other photos of Verneuil-sur-Seine and nearby towns can be found here: photos Verneuil-sur-Seine These photos taken near the city of Verneuil-sur-Seine can be shown in full screen clicking on the thumbnails. Photos are copyrighted by their owners. Irisbus Citélis 12 – Keolis Versailles / STIF (Syndicat des Transports d-Île-de-France) – Transilien SNCF n°277 Mercedes-Benz Citaro C2 – Cars Lacroix / STIF (Syndicat des Transports d-Île-de-France) / Le Parisis n°941 Mercedes-Benz Citaro C2 – Stivo (Société de Transport Interurbaine du Val d-Oise) / STIF (Syndicat des Transports d-Île-de-France) n°914 01472 Collégiale Notre-Dame de Poissy Fire-fighting facility 26 Fire-fighting facility Musée de la Batellerie et des voies navigables – Conflans-Ste-Honorine Jackson Pollock-ish IMG_3013 Photo of Verneuil-sur-Seine ndurepaire20150818_3542 Photo of Verneuil-sur-Seine Docked at Conflans-P8311414 151 117 213 Villa Savoye (Le Corbusier) – Poissy P1020430 Eglise Saint Christophe de Cergy usure _DSC1310.jpg viril! détermination 3èmes Assises de la Coopération décentralisée IMG_20160417_164419 Magpie in Flight _CSP7844 flash préparatifs Poissy DSC_7543 Verneuil-sur-Seine weather forecast Find next hours and 7 days weather forecast for Verneuil-sur-Seine here : weather Verneuil-sur-Seine (with english metrics) This is the last weather forecast for Verneuil-sur-Seine collected by the nearest observation station of Triel-sur-Seine. Week Forecast: The latest weather data for Verneuil-sur-Seine were collected Saturday, 30 December 2023 at 19:00 from the nearest observation station of Triel-sur-Seine. Saturday, December 30th11°C 7°C 0% 86%Mostly cloudyTemperature Max: 11°C Temperature Min: 7°CPrecipitation Probability: 0% Percentage of sky occluded by clouds: 86%Wind speed: 18 km/h NorthHumidity: 88%° UV Index: 1Sunrise: 08:45 Sunset: 17:03Sunday, December 31st10°C 7°C 82% 80%DrizzleTemperature Max: 10°C Temperature Min: 7°CPrecipitation Probability: 82% (Rain)Percentage of sky occluded by clouds: 80%Wind speed: 29 km/h North-EastHumidity: 77%° UV Index: 1Sunrise: 08:45 Sunset: 17:04Monday, January 1st9°C 6°C 77% 97%RainTemperature Max: 9°C Temperature Min: 6°CPrecipitation Probability: 77% (Rain)Percentage of sky occluded by clouds: 97%Wind speed: 19 km/h North-EastHumidity: 83%° UV Index: 1Sunrise: 08:46 Sunset: 17:05Tuesday, January 2nd13°C 9°C 98% 95%RainTemperature Max: 13°C Temperature Min: 9°CPrecipitation Probability: 98% (Rain)Percentage of sky occluded by clouds: 95%Wind speed: 28 km/h North-EastHumidity: 88%° UV Index: 1Sunrise: 08:45 Sunset: 17:06 Attribution: Other maps, hotels and towns in france Find another town, zip code, department, region, … Quick links Verneuil-sur-Seine : Verneuil-sur-Seine city Verneuil-sur-Seine hotel Verneuil-sur-Seine hotels map Verneuil-sur-Seine road map Verneuil-sur-Seine map Verneuil-sur-Seine photos Verneuil-sur-Seine weather Verneuil-sur-Seine population Verneuil-sur-Seine housing Make a link to this page of Verneuil-sur-Seine with the following code : <a href=”https://www.map-france.com/Verneuil-sur-Seine-78480/” title=”Verneuil-sur-Seine” />Verneuil-sur-Seine</a> Map of France | Regions | Departments | Cities | Partners | Terms | Contact

Leave a Comment