Cyril hanouna olivier veran

“C’est vous le cancer de ce pays” : le passage tendu d’Oliver Véran dans l’émission Face à Baba de Cyril Hanouna – midilibre.fr Ma ville Sport Faits divers Actu Loisirs Annonces Avis de décès Recherche Mon journal Menu Mon compte S’abonnerdès 1 € Menu Journal Newsletters Abonnez-vous Boutique Accueil Podcasts Annonces légales Aude Aveyron Bouches-du-Rhône Gard Hérault Lozère Pyrénées-Orientales Vaucluse Diverto Notre Fondation Accueil Divertissement Télé-médias “C’est vous le cancer de ce pays” : le passage tendu d’Oliver Véran dans l’émission Face à Baba de Cyril Hanouna Olivier Véran répondaient aux questions des Français dans Face à baba sur C8. Face à baba/ capture d’écran C8 31/01 – Face à baba/ capture d’écran C8 31/01 Télé-médias Publié le 01/02/2023 à 07:20 , mis à jour à 08:05 MIDI LIBRE Invité de l’émission Face à Baba présentée par Cyril Hanouna sur C8 le 31 janvier, le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a répondu aux questions de plusieurs Français directement touchés par l’inflation ou la réforme des retraites. Parmi eux, quelques interlocuteurs étaient plus virulents que d’autres, des passages qui n’ont pas manqué de faire réagir les téléspectateurs. “C’est vous aujourd’hui le cancer de ce pays”. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a essuyé des salves de reproches hier soir, alors qu’il répondait aux questions des Français directement atteints par les conséquences de l’inflation ou de la réforme des retraites. Interlocuteurs remontés Le porte-parole du gouvernement a notamment échangé avec le gérant d’un restaurant particulièrement remonté contre la politique du gouvernement liée au Covid et ses réponses face à l’inflation. Non-vacciné, il déplore qu’il ait subi la présence des policiers dans son établissement plusieurs fois par semaine lorsque le passe sanitaire était de vigueur et que les mesures de restrictions aient réduit sa clientèle. “Mettez votre ceinture”Stéphane Turillon, restaurateur en détresse, annonce la couleur face à @olivierveran dans #FaceABaba ! pic.twitter.com/ghNvPee3Wq— TPMP (@TPMP) January 31, 2023 Dans son discours, quelques mots plus cinglant ont été prononcés, faisant beaucoup réagir, Olivier Véran le premier. Quand le gérant du restaurant lui a reproché d’être le “cancer de ce pays”, le porte-parole du gouvernement n’a pas manqué de déclarer que “traiter quelqu’un de cancer, je ne le ferai jamais, même à mon pire ennemi”. “Complotiste” Un peu plus tard, il a échangé avec le journaliste et écrivain André Bercoff dont les propos étaient particulièrement accusateurs quant à la gestion de la crise sanitaire d’Olivier Véran notamment. Ce dernier a répliqué en accusant André Bercoff d’être lui-même “complotiste” après qu’il lui ait reproché d’avoir “menti aux Français”. C’est tendu ?? André #Bercoff est complotiste d’après Olivier #Véran …#faceABaBa #JpopBuzz #TPMP #SudRadio pic.twitter.com/pxcLU9CyHW— #Jpopbuzz (@JPOPBUZZ) February 1, 2023 Il y a quelques mois, Olivier Véran s’était exprimé sur le fait qu’il ne désirait pas se rendre sur le plateau de TPMP, la faute aux théories du complot qui étaient selon lui, trop facilement relayées sur le plateau de Cyril Hanouna. “Je ne veux pas aller chez ces gens-là, ce serait de l’entente avec l’ennemi” expliquait-il sur BFMTV. Passage viral Cette édition de Face à Baba a beaucoup fait parler, sur Twitter notamment, les internautes n’ont pas manqué de réagir aux propos tenus par les interlocuteurs d’Olivier Véran et les réponses qu’il leur donnait. Si certains se sont simplement amusés de la virulence de certaines paroles tournées en dérision, d’autres ont reproché au ministre de ne pas être assez impliqué dans les situations, particulièrement difficiles, qui lui étaient présentées. “Mettez votre ceinture”Stéphane Turillon, restaurateur en détresse, annonce la couleur face à @olivierveran dans #FaceABaba ! pic.twitter.com/ghNvPee3Wq— TPMP (@TPMP) January 31, 2023 “Elle est lunaire cette émission” écrit un internaute, tandis qu’un autre se demande s’il ne s’agit pas plutôt d’une caméra cachée. Il faut dire que certains passages étaient pour le moins surprenants, au-delà des discussions tendues avec le porte-parole du gouvernement. À commencer par la Marseillaise qu’a chantée un grutier avant de poser sa question à Olivier Véran, ou encore la présence de la chanteuse Stone pour évoquer sa faible retraite. Non mais sans deconner : le boulanger a fermé son établissement et Veran lui répond « je vous souhaite d’être heureux professionnellement. Ça prendra du temps de se retourner » Et le boulanger répond « merci de m’avoir écouté ! »????? #FaceABaba— Myriam Palomba (@myriampalomba) January 31, 2023 Voir les commentaires Envie de donner votre avis ? (37 commentaires) J’ai déjà un compte Je me connecte Je n’ai pas de compte Je m’inscris gratuitement Une erreur est survenue. Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ? Suivre ce fil Réagir Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S’abonner Lire la charte de modération Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ? Oui, je veux suivre les réponses Non, ça ne m’intéresse pas Les commentaires (37) Lepitre34 Il y a 10 mois Le 01/02/2023 à 23:15 Signaler un abus Le meilleur c est martinez il a jamais rien foutu de ça vie à part d être un syndicaliste président de la cgt 4000 euros par mois sans compter les avantages que il vienne passer une journées avec moi pour 70 euros la journée en plein vantas à la vigne il ne restera pas 2 minutes c est mieux à Paris resto au frais de la princesse petite marche de 1 km pour digéré et voilà mondoigt31 Il y a 10 mois Le 03/02/2023 à 17:20 Signaler un abus grace à martinez mon allocation de chômage est passée de 9 à 50 000 EUROS; notre patron voyou ayant voulu jouer… heureusement que la cgt est là… depuis je ne manque pas de les soutenir car je n’étais pas du tout syndicalisé…. j’ai pris ma retraite à 63ANS et c’est largement suffisant! Gilbert Duroux Il y a 10 mois Le 05/02/2023 à 01:20 Signaler un abus Ceux qui crachent sur les syndicats comme Lepitre devraient rendre leur sécu, leur assurance maladie, leurs congés payés, leur retraite et tous les bienfaits obtenus par les luttes syndicales. Les patrons ne lâchent jamais rien spontanément. Tous les droits sociaux ont été obtenus par les luttes, notamment des syndicats. Répondre Solo Il y a 10 mois Le 01/02/2023 à 18:09 Signaler un abus La publicité du Midi Libre pour Hanouna devient quasi-quotidienne. Rien de plus important dans le monde ? Répondre Haienplus Il y a 10 mois Le 01/02/2023 à 15:11 Signaler un abus Si l’on ne veut pas être agressé par la démagogie d’Hanouna, il ne faut pas aller à la télé-poubelle … C’est simple. Le buzz à tous prix est le fond de commerce de ce faux révolté bien conformiste … Répondre Signaler un abus Voir plus de commentaires Les plus lus Lus Commentés 1 Commerce. “J’ai eu la bêtise de régler intégralement ma facture” : à Montpellier, la colère des clients contre le magasin Habitat 2 Football. “Je n’ai pas le choix” : Didier Deschamps donne des nouvelles de son état de santé après son opération 3 Société. Le maire héraultais avait défoncé l’entrée de l’aire d’accueil des gens du voyage au volant de sa pelleteuse : où en est l’enquête ? 4 Faits divers. Affaire Gérard Depardieu : l’acteur réagit à la tribune du Figaro, voici ce qu’il a dit à nos confrères de RTL 5 Disparition d’Emile. Disparition d’Émile : “On connaît la bêtise humaine”, la mère de l’agriculteur perquisitionné témoigne pour la première fois À lire aussi de Télé-médias 1 Cinéma. “Les choses vont se compliquer pour moi” : Lucie Lucas a peur pour sa carrière après avoir accusé Victoria Abril d’agressions sexuelles 2 Télé-médias. “Plus belle la vie” : TF1 dévoile les débuts de l’intrigue à quelques jours de la reprise de la série 3 Société. “Les filles voulaient être violées” : les propos de Gérard Depardieu avaient déjà créé la polémique dès 1978 4 Miss France. “Ses dernières années ont été tristes” : Sonia Rolland se confie sur les derniers moments vécus par Geneviève de Fontenay 5 Faits divers. Cyril Lignac : le célèbre chef pâtissier et animateur de M6 victime d’un cambriolage cette nuit Aussi à la une 1 Sécurité. Lutte contre les cambriolages : protéger sa maison grâce à l’opération “tranquillité vacances” de la police nationale 2 Sécurité routière. Contrôles routiers lors du réveillon du Nouvel An : alcool, stupéfiants, vitesse…. ce sera tolérance zéro dans l’Hérault 3 Solidarité. Vous avez fait un don à une association en 2023 ? Déclarez-le avant le 1er janvier pour bénéficier d’une réduction d’impôts 4 Société. Affaire Depardieu : Trintignant, Berling, Darmon… des signataires de la tribune en soutien à l’acteur font machine arrière 5 Politique. Journalisme, Région, Europe, sport, viticulture… les mille vies de Laurent Thieule, enfant de Pinet Suivez-nous Newsletters Découvrez l’ensemble des newsletters de Midi Libre Découvrir Pratique Vidéos Carnets Programme tv Horoscope Bourse Partenaires Journal et Services S’abonner Gérer mon abonnement Archives Collections Applications mobiles Rss Visiter l’imprimerie Les sites du groupe La Dépêche La NR des Pyrénées L’Indépendant Le Petit Bleu d’Agen Centre Presse Aveyron Toulouscope Le Villefranchois Le Journal de Millau La Gazette du Comminges Rugbyrama Midi Libre annonces L’Agence de comm Partenaires Boutique Midi Libre Mentions légales Données personnelles Cookies Publicité Charte de modération Contactez-nous Plan du site CGU www.midilibre.fr © 2023 « Face à Baba » avec Olivier Véran, entre échanges tendus et séquences « lunaires » Politique Sondage Assemblée nationale Réforme des retraites Emmanuel Macron Elections européennes 2024 France Emploi JO Paris 2024 Impôt Immobilier Faits divers Transport Économie Police Santé Justice Terrorisme International Etats-Unis Technologie Espace Guerre en Ukraine Asie Afrique Europe Science Covid-19 Conflit israélo-palestinien Environnement Météo Énergies Changement climatique Ecologie Restriction d’eau Catastrophe naturelle Canicule Animaux Life Vie de couple LGBT+ Psychologie Vie de bureau Bien-être Alimentation Femmes Parentalité Éducation Santé Culture Médias Mode Séries TV Musique Livre Cinéma Jeux vidéo Divertissement Sport NRJ Music Awards Réseaux sociaux People Télévision Insolite Prise de parole Témoignage Tribune JO Paris 2024 Flamme olympique Tony Estanguet Billets JO 2024 Jeux Paralympiques 2024 Vidéos Plus En transit.ion Escapade en Valais La vie est belge Politique France International Environnement Life Culture Divertissement Prise de parole JO Paris 2024 Vidéos Politique France International Environnement Life Culture Divertissement Prise de parole JO Paris 2024 Vidéos Politique 01/02/2023 06:29 Actualisé le 01/02/2023 18:55 « Face à Baba » avec Olivier Véran, entre échanges tendus et séquences « lunaires » Le porte-parole du gouvernement était l’invité de l’émission de Cyril Hanouna pour répondre notamment aux questions des Français sur la réforme des retraites. Par Claire Tervé Capture C8 « Face à Baba » « Face à Baba » : le passage d’Olivier Véran, entre échanges tendus et séquences « lunaires » Capture C8 « Face à Baba » « Face à Baba » : le passage d’Olivier Véran, entre échanges tendus et séquences « lunaires » TELEVISION – Une émission « lunaire » et décousue. Olivier Véran était l’invité de l’émission de Cyril Hanouna Face à Baba, ce mardi 31 janvier sur C8, au soir d’une journée de forte mobilisation contre la réforme des retraites. Le porte-parole du gouvernement a répondu aux questions d’invités, mais aussi à celles de personnes présentes dans le public sur les retraites, le Covid, l’inflation et le coût de l’énergie notamment. Tout au long du programme, les internautes ont réagi aux discussions sur le plateau. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que rare sont ceux qui semblent satisfaits des réponses du ministre. En première partie de l’émission, nombre d’entre eux ont dénoncé le choix des intervenants face à l’ancien ministre de la Santé. Et ses réponses parfois hors-sol. « Je n’ai aucune question à poser, du tout » Dans un premier temps, c’est un couple de boulangers en détresse – mais déjà en difficulté avant l’inflation – qui l’a interrogé sur l’augmentation du prix des matières premières et du coût de l’électricité. Mais alors qu’ils expliquaient avoir dû fermer boutique, Olivier Véran a demandé s’ils comptaient « en ouvrir une autre ». Une question complètement inadaptée, ont estimé certains internautes, quand d’autres pointent du doigt le manque de répondant de ses interlocuteurs. Non mais sans deconner : le boulanger a fermé son établissement et Veran lui répond « je vous souhaite d’être heure… https://t.co/Sy9HFRVmtF — Myriam Palomba (@myriampalomba) Voir le tweet Non mais la Blague: Le Boulanger a fermé son établissement et Veran lui répond « je vous souhaite d’être heureu… https://t.co/RYwsuJgD3Q — Jennyfer Fàtima (@jennyfer_fatima) Voir le tweet #FaceABaba “Merci de m’avoir écouté” ?? Le boulanger a dû fermer et il remercie Veran qui lui souhaite d être heure… https://t.co/RRGiK997bp — fanny (@Christi31891566) Voir le tweet Un ressenti exacerbé quelques instants plus tard par une déclaration de la chanteuse Stone, présente sur le plateau. Alors que la question des retraites et des revenus des retraités était évoquée, elle a été invitée à débattre avec Olivier Véran pour évoquer son cas personnel. Sauf qu’elle n’avait en réalité rien à dire. Soulignant qu’elle ne touchait qu’un peu plus de 1 000 euros par mois de retraite, la chanteuse a fait remarquer que sa situation était loin d’être aussi compliquée que celle de nombreux Français : « Nous avons la chance d’être propriétaires d’un appartement à Paris, ce qui est quand même très important, ainsi que d’une maison de famille, donc nous ne nous plaignons pas. Il y a pire que nous », a-t-elle précisé. Cyril Hanouna l’a alors relancée : « Vous voulez parler au nom des Français, parce que vous avez dit : ’ma retraite est ridicule’. Il ne vous reste pas grand-chose… » Il l’a alors enjointe de poser une question à Olivier Véran. L’animateur ne devait pas s’attendre à ce que son invitée lui réponde, un peu perdue : « Je n’ai aucune question à poser, du tout. Je ne venais pas pour ça du tout. » Et de poursuivre : « Je suis venue parce que vous m’avez invitée très gentiment, mais je n’ai absolument aucune question à poser. Je considère mon cas comme un peu particulier, compte tenu de tout ce qu’on a pu entendre avant. Je ne m’en plains pas du tout. » Stone qui vient mais elle ne sait pas pourquoi, Véran qui souhaite bonne chance aux intervenants qui ont coulés, le… https://t.co/wfSY1s1rv2 — Sarara_63 (@Sarara_63) Voir le tweet Y’a quelque chose qui ne va pas dans l’émission ce soir avec Véran, Ça sonne faux, le public est endormi (peut être… https://t.co/qLrOZspjMh — Çavabiensepassermadame (@maud_du_93) Voir le tweet @TPMP Elle est bancale l’émission ya rien qui va, le premier couple qui n’avait pas vraiment de question,le boulang… https://t.co/vKxCblbTKi — Karène II (@Ka__Reine2) Voir le tweet Une ambiance décousue poussée à son paroxysme lorsque, quelques minutes plus tard, un grutier nommé Fadh a voulu chanter La Marseillaise avec quelques inspirations raï, en hommage à tous les manifestants du jour, avant de poser sa question à Olivier Véran. Fahd, grutier, chante “La Marseillaise” face à @olivierveran ! #FaceABaba https://t.co/UWKdhtzrVu — TPMP (@TPMP) Voir le tweet #FaceABaba elle est lunaire cette émission. Entre l’une qui est venue dire bonjour et l’autre qui chante la marseillaise 😅😅 — Cha (@Chahid55077617) Voir le tweet #FaceABaba nan mais en vrai , allez c’est bon avouez , c’est une caméra cachée ? C’est pour surprise surprise ? C’e… https://t.co/4xou1DyXmH — doudou6925 (@julienjuju1) Voir le tweet « C’est vous aujourd’hui le cancer de ce pays » La deuxième partie de l’émission a été plus mouvementée pour Olivier Véran, qui a été confronté à des interlocuteurs un peu plus remontés. Ses échanges avec le journaliste et écrivain André Bercoff ont été particulièrement tendus sur la question de la gestion du Covid et des vaccins. Alors que le ministre l’accusait d’être « complotiste », l’auteur lui a reproché d’avoir « menti aux Français ». C’est tendu 🔥🔥 André #Bercoff est complotiste d’après Olivier #Véran … #faceABaBa #JpopBuzz #TPMP #SudRadio https://t.co/pxcLU9CyHW — #Jpopbuzz (@JPOPBUZZ) Voir le tweet Échanges tendus également avec deux soignants non vaccinés qui réclament la réintégration des soignants qui ne sont pas à jour de leur vaccin anti-Covid. “Je vide des poubelles en usine alors que mon métier c’est de soigner !” Le face-à-face tendu entre @olivierveran… https://t.co/AGvXuyVbGw — TPMP (@TPMP) Voir le tweet C’est ensuite au tour d’un restaurateur très remonté de prendre à partie Olivier Véran. « Je trouve ça aberrant que vous veniez sans présenter d’excuses aux Français, je trouve ça lamentable », lui a-t-il lancé. « C’est vous aujourd’hui le cancer de ce pays, c’est pas nous. Nous, on bosse. Ça fait six mois que j’ai pas pris de salaire. (…) J’ai pas un euro. J’ai travaillé comme un forçat, il ne me reste rien. » « Traiter quelqu’un de cancer, je ne le ferai jamais, même à mon pire ennemi », a répondu le ministre, remonté. « Je viens ici qu’on puisse débattre et discuter tranquillement. Moi je n’utiliserai jamais l’invective et je n’utiliserai jamais des injures », a-t-il ajouté. La présence d’Olivier Véran sur le plateau de C8 était une surprise alors qu’au plus fort de la crise du Covid, il assurait, selon des informations du Parisien : « Je ne veux pas aller chez ces gens-là, ce serait de l’entente avec l’ennemi ». Il regrettait alors que C8 et CNews donnent selon lui trop la parole aux antivax et aux théories complotistes. À voir également sur Le HuffPost : Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car : Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner. Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos. Si vous n’êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à [email protected]. Lire aussi Réforme des retraites : l’aveu de Riester sur les femmes pénalisées, du pain béni pour les oppositions Réforme des retraites : les trois défis du gouvernement pour tenir le cap plus : Olivier véran Inflation Réforme des retraites Cyril Hanouna Politique Claire Tervé Envoyer une correction Newsletter Inscrivez-vous aux newsletters du HuffPost et recevez par email les infos les plus importantes et une sélection de nos meilleurs articles En vous inscrivant à ce service, vous acceptez que votre adresse mail soit utilisée par le Huffington Post, responsable de traitement, pour la gestion de votre inscription à la newsletter. Conformément à la loi du 06/01/1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27/04/2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de portabilité, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant, que vous pouvez exercer auprès de [email protected]. Pour toute information complémentaire ou réclamation: CNIL Publicité Politique France International Environnement Life Culture Divertissement Prise de parole JO Paris 2024 Vidéos Les sites du groupe Le Monde Courrier International Télérama L’Obs La Vie Le Monde diplomatique Suivez-nous Facebook Instagram Twitter Youtube Dailymotion Flipboard Newsletters RSS Légal – Infos Gestion des cookies Qui sommes-nous ? Mentions Légales Conditions générales de vente Politique de confidentialité Publicité Contactez nous FAQ Plan du site le HuffPost Refuser et s’abonner avec Paypal (2€) pour une expérience sans publicité personnalisée Pour soutenir le HuffPost, faites le bon choix Vous le savez, le Huffington Post est l’un des seuls sites d’actualité à ne pas avoir d’articles uniquement réservés aux abonnés. Nous vous proposons chaque jour une information vérifiée et de qualité, mais qui a un coût. Pour financer le travail de la rédaction, ce qui se fait aujourd’hui intégralement grâce à la publicité, notamment personnalisée, nous vous proposons désormais de choisir entre deux options : 1. Accéder gratuitement en acceptant l’utilisation de cookies L’accès gratuit au site est subordonné à votre consentement sur l’utilisation des cookies et technologies similaires utilisés par le HuffPost et/ou ses partenaires (170). Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Qu’est-ce qu’un cookie ? Les cookies (et technologies similaires) permettent au Huffington Post et/ou à des tiers partenaires d’accéder à des informations telles que les caractéristiques de votre terminal, votre adresse IP ou des identifiants uniques, vos données de navigation, d’utilisation des services ou de géolocalisation. Ces informations sont ensuite analysées, stockées et utilisées pour différentes finalités. À quoi servent les cookies ? Les cookies dits “techniques” et les cookies de mesure d’audience exemptés de consentement : Ils servent à garantir le bon fonctionnement du site du Huffington Post et permettent son optimisation. Le site ne peut pas fonctionner correctement sans eux. Ils permettent également d’assurer que les accès et les utilisations des contenus du site se font conformément à nos conditions générales de vente. Enfin, un cookie AT Internet, qui bénéficie d’une exemption de consentement, nous permet de mesurer de manière anonyme l’audience de notre site. Les cookies analytiques : Ils permettent d’obtenir des mesures et analyses sur l’audience de notre site, l’expérience de ses utilisateurs et leur intérêt pour notre offre de contenus et services. Les cookies analytiques utilisés par Huffington Post sont déposés par ses prestataires : – Chartbeat – AT Internet Les cookies associés aux contenus issus de tiers : La rédaction du Huffington Post illustre régulièrement des articles avec des contenus publiés ou hébergés par les réseaux sociaux. Par ailleurs, les vidéos et les podcasts présents sur le site sont diffusés en utilisant des plateformes tierces. La consultation de ces contenus est susceptible d’entraîner un dépôt de cookie de la part de ces tiers. Pour en savoir plus sur l’utilisation des cookies par ces tiers : – Twitter : https://twitter.com/fr/privacy – Facebook : https://www.facebook.com/privacy/policy/version/20220104 – Instagram : https://help.instagram.com/519522125107875/?helpref=uf_share – LinkedIn : https://fr.linkedin.com/legal/privacy-policy/ – Snapchat : https://snap.com/fr-FR/privacy/privacy-policy – Youtube : https://policies.google.com/privacy – Spotify : https://www.spotify.com/fr/legal/privacy-policy/ Les cookies de personnalisation du parcours de lecteur : Ces cookies nous permettent, en fonction de votre navigation, de vous proposer les contenus et/ou les offres de produits et services supposés pertinents et susceptibles de vous intéresser. Pour cela, nous utilisons les cookies de nos prestataires suivants : – Chartbeat (Headline testing) – Forecast – Batch – Selligent Les cookies de personnalisation publicitaire : Ces cookies permettent au Huffington Post ou à ses partenaires publicitaires d’afficher des publicités personnalisée, que nous espérons les plus pertinentes et les plus adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le site du Huffington Post. Ils permettent également au Huffington Post, lorsque vous naviguez sur d’autres sites, de vous présenter des publicités personnalisées pour ses propres produits et services. Ces cookies nous permettent enfin de réaliser des mesure de performance et d’attractivité des publicités diffusées sur notre site. En savoir plus sur les finalités publicitaires ? En donnant votre consentement à la finalité Cookie de ciblage publicitaire, vous autorisez également ce site et ses partenaires à réaliser les traitements de données suivants : Stocker et/ou accéder à des informations sur un appareil (154) Les cookies, appareils ou identifiants en ligne similaires (par ex. identifiants de connexion, identifiants assignés de façon aléatoire, identifiants réseau) ainsi que toutes autres informations (par ex. type et informations de navigateur, langue, taille d’écran, technologies prises en charge, etc.) peuvent être conservés ou lus sur votre appareil pour reconnaître celui-ci à chacune de ses connexions à une application ou à un site Web, pour une ou plusieurs des finalités présentées ici. La plupart des finalités expliquées dans le présent avis dépendent du stockage ou de l’accès aux informations à partir de votre appareil lorsque vous utilisez une application ou consultez un site Web. Par exemple, un fournisseur ou un éditeur peut avoir besoin de mémoriser un cookie sur votre appareil lors de votre première consultation sur un site Web afin de pouvoir reconnaître votre appareil lors de vos prochaines visites (en accédant à ce cookie à chaque connexion). Utiliser des données limitées pour sélectionner la publicité (89) La publicité qui vous est présentée sur ce service peut être basée sur des données limitées, telles que le site Web ou l’application que vous utilisez, votre emplacement approximatif, votre type d’appareil ou les contenus avec lesquels vous interagissez (ou avez interagi) (par exemple, pour limiter le nombre de fois où une publicité donnée vous est diffusée). Un constructeur automobile souhaite promouvoir ses véhicules électriques auprès d’utilisateurs soucieux de l’environnement vivant en ville après les heures de bureau. La publicité est présentée sur une page avec du contenu connexe (tel qu’un article sur les actions de changement climatique) après 18 h 30 aux utilisateurs dont l’emplacement approximatif suggère qu’ils se trouvent en zone urbaine. Un grand producteur de peintures aquarelles souhaite diffuser une campagne de publicité en ligne pour sa dernière gamme d’aquarelles, en diversifiant son public pour atteindre autant d’artistes amateurs et professionnels que possible et en évitant de diffuser cette publicité aux côtés de contenus sans rapport (par exemple, des articles sur des méthodes de peinture pour une maison). Le nombre de fois où la publicité vous est présentée est détecté et limité afin d’éviter de vous la présenter trop fréquemment. Créer des profils pour la publicité personnalisée (118) Les informations sur votre activité sur ce service (comme les formulaires que vous soumettez, les contenus que vous consultez) peuvent être conservées et conjuguées à d’autres informations vous concernant (par exemple, les informations de votre activité précédente sur ce service et d’autres sites Web ou applications) ou concernant des utilisateurs similaires. Ces informations servent ensuite à créer ou à améliorer un profil vous concernant (qui peut comporter d’éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels). Votre profil peut être utilisé (également ultérieurement) pour présenter des publicités qui semblent plus pertinentes en fonction de vos centres d’intérêt éventuels par cette entité et d’autres entités. Si vous lisez plusieurs articles sur les meilleurs accessoires de vélo à acheter, ces informations pourraient servir à créer un profil sur votre centre d’intérêt pour les accessoires de vélo. Un tel profil peut être utilisé ou amélioré ultérieurement, sur le même site Web ou toute autre application pour vous présenter des publicités d’une marque d’accessoires de vélo spécifique. Si vous regardez également un outil de configuration pour un véhicule sur le site Web d’un constructeur automobile de luxe, ces informations pourraient être conjuguées à votre centre d’intérêt pour les vélos afin d’affiner votre profil et de supposer que vous portez un intérêt particulier pour des équipements de cyclisme de luxe. Une entreprise de vêtements souhaite promouvoir sa nouvelle gamme de vêtements haut de gamme pour bébés. Elle contacte une agence qui dispose d’un réseau de clients à revenus élevés (comme les supermarchés haut de gamme) et demande à l’agence de créer des profils de jeunes parents ou couples, dont on peut supposer qu’ils sont aisés financièrement et qu’ils vont avoir un nouvel enfant. Ces profils pourront être utilisés ultérieurement pour présenter de la publicité dans des applications partenaires. Utiliser des profils pour sélectionner des publicités personnalisées (114) La publicité qui vous est présentée sur ce service peut être basée sur vos profils publicitaires, qui peuvent être créés en fonction de votre activité sur ce service ou d’autres sites Web ou applications (comme les formulaires que vous soumettez, les contenus que vous consultez), ainsi que sur vos éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels. Un détaillant en ligne souhaite faire la publicité d’une vente limitée de chaussures de course. Il souhaite cibler la publicité pour les utilisateurs ayant déjà regardé des chaussures de running sur son application mobile. Les technologies de suivi peuvent être utilisées pour reconnaître que vous avez déjà utilisé l’application mobile pour consulter des chaussures de course afin de vous présenter la publicité correspondante sur l’application. Un profil créé pour la publicité personnalisée en relation avec une personne ayant recherché des accessoires de vélo sur un site Web peut être utilisé pour présenter la publicité pertinente pour les accessoires de vélo sur une application mobile d’une autre organisation. Créer des profils de contenus personnalisés (47) Les informations concernant votre activité sur ce service (par exemple, les formulaires que vous soumettez, les contenus non publicitaires que vous consultez) peuvent être mémorisées et conjuguées à d’autres informations vous concernant (tels que les informations de votre activité précédente sur ce service ou d’autres sites Web ou applications) ou concernant des utilisateurs similaires. Ces informations servent ensuite à créer ou à améliorer un profil vous concernant (qui peut comporter, par exemple, d’éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels). Votre profil peut servir (également à toute date ultérieure) à présenter des contenus qui semblent plus pertinents par rapport à vos éventuels centres d’intérêt, par exemple en adaptant l’ordre dans lequel les contenus vous sont présentés afin qu’il soit d’autant plus facile pour vous de trouver des contenus correspondant à vos centres d’intérêt. Ces informations peuvent être ajoutées à un profil pour consigner votre intérêt pour les contenus liés aux activités en extérieur ainsi que pour les guides de bricolage (en vue de permettre la personnalisation des contenus afin que par exemple, vous receviez davantage de billets de blog et d’articles sur les maisons dans les arbres et les cabanes en bois à l’avenir). Vous avez visionné trois vidéos sur l’exploration spatiale sur diverses applications TV. Une plateforme d’actualités avec laquelle vous n’avez pas eu de contact crée un profil basé sur ce comportement de visualisation, en consignant votre intérêt pour l’exploration de l’espace à titre de centre d’intérêt potentiel pour d’autres vidéos. Utiliser des profils pour sélectionner des contenus personnalisés (40) Les contenus qui vous sont présentés sur ce service peuvent être basés sur vos profils de personnalisation de contenu, qui peuvent correspondre à votre activité sur ce service ou d’autres services (par exemple, les formulaires que vous soumettez, le contenu que vous consultez), les éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels, par exemple en adaptant l’ordre de présentation des contenus afin qu’il soit d’autant plus facile pour vous de trouver (sans publicité) des contenus correspondant à vos centres d’intérêt. Vous lisez des articles sur la nourriture végétarienne sur une plateforme de réseaux sociaux, puis vous utilisez l’application de cuisine d’une entreprise indépendante. Le profil créé à votre sujet sur la plateforme de réseaux sociaux servira à vous présenter des recettes végétariennes sur l’écran d’accueil de l’application de cuisine. Vous avez visionné trois vidéos sur l’aviron sur divers sites Web. Une plateforme de partage de vidéos non consultée recommandera cinq autres vidéos sur l’aviron susceptibles de vous intéresser lorsque vous utilisez votre application TV, en se basant sur un profil créé à votre sujet à partir de vos visites sur divers sites Web pour consulter des vidéos en ligne. Mesurer la performance des publicités (93) Les informations concernant la publicité qui vous est présentée et la manière dont vous interagissez avec elles peuvent être exploitées pour déterminer dans quelle mesure une publicité a été efficace pour vous ou d’autres utilisateurs et si les objectifs de la publicité ont été atteints. Par exemple, si vous avez vu une publicité, si vous avez cliqué dessus, si elle vous a conduit à acheter un produit ou à visiter un site Web, etc. Ces informations s’avèrent très utiles pour appréhender la pertinence des campagnes publicitaires. Vous avez cliqué sur une publicité concernant une remise « Black Friday » d’une boutique en ligne sur un site Web et acheté un produit. Votre clic sera lié à cet achat. Votre interaction ainsi que celle des autres utilisateurs seront mesurées pour déterminer le nombre de clics effectués sur la publicité qui ont abouti à un achat. Vous êtes l’une des rares personnes à avoir cliqué sur une publicité concernant une remise « Journée internationale» d’une boutique de cadeaux en ligne dans l’application d’un éditeur. L’éditeur souhaite disposer de rapports pour comprendre à quelle fréquence un placement publicitaire spécifique au sein de l’application, et notamment la publicité « Journée internationale d’appréciation », a été consultée ou fait l’objet de clics de votre part et d’autres utilisateurs pour permettre à l’éditeur et à ses partenaires (comme les agences) d’optimiser leurs placements publicitaires. Mesurer la performance des contenus (39) Les informations concernant les contenus qui vous sont présentés et la manière dont vous interagissez avec ceux-ci peuvent servir à déterminer si des contenus (non publicitaires), par exemple, ont atteint leur public cible et correspondent à vos centres d’intérêt. Par exemple, si vous lisez un article, visionnez une vidéo, écoutez un podcast ou consultez une description de produit, combien de temps avez-vous passé sur ce service et les pages Web que vous visitez, etc. Ces informations s’avèrent très utiles pour comprendre la pertinence des contenus (non publicitaires) qui vous sont présentés. Vous avez lu un article de blog sur la randonnée sur une application mobile d’un éditeur et suivi un lien vers un article recommandé et connexe. Vos interactions seront enregistrées de sorte à préciser que la publication initiale sur la randonnée vous a été utile et qu’elle a réussi à susciter votre intérêt pour la publication liée. Cela sera mesuré pour savoir s’il faut produire davantage de publications sur la randonnée à l’avenir et où les placer sur l’écran d’accueil de l’application mobile. On vous a présenté une vidéo sur les tendances de la mode, mais vous et plusieurs autres utilisateurs avez cessé de regarder au bout de 30 secondes. Ces informations servent ensuite à évaluer la bonne longueur de vidéos futures sur les tendances de la mode. Comprendre les publics par le biais de statistiques ou de combinaisons de données provenant de différentes sources (75) Des rapports peuvent être générés en fonction de la combinaison d’ensembles de données (comme les profils d’utilisateurs, les statistiques, les études de marché, les données analytiques) concernant vos interactions et celles d’autres utilisateurs avec des contenus publicitaires ou (non publicitaires) afin d’identifier les caractéristiques communes (par exemple, pour déterminer quels publics cibles sont les plus réceptifs à une campagne publicitaire ou à certains contenus). Le propriétaire d’une librairie en ligne souhaite obtenir des rapports commerciaux montrant la proportion de visiteurs ayant consulté et quitté son site sans acheter, ou ayant consulté et acheté la dernière autobiographie du mois, ainsi que l’âge moyen et la répartition hommes/femmes pour chaque catégorie. Les données relatives à votre navigation sur son site et à vos caractéristiques personnelles sont ensuite utilisées et combinées avec d’autres données de ce type pour produire ces statistiques. Un annonceur souhaite mieux comprendre le type d’audience interagissant avec ses publicités. Il est fait appel à un institut de recherche pour comparer les caractéristiques des utilisateurs qui ont interagi avec la publicité avec les attributs typiques des utilisateurs de plateformes similaires, sur différents appareils. Cette comparaison indique à l’annonceur que son public publicitaire accède principalement aux publicités par le biais d’appareils mobiles et se trouve probablement dans la tranche d’âge de 45 à 60 ans. Développer et améliorer les services (77) Les informations sur votre activité sur ce service, telles que vos interactions avec des publicités ou du contenu, peuvent être très utiles pour améliorer les produits et services et pour créer de nouveaux produits et services en fonction des interactions des utilisateurs, du type d’audience, etc. Cette finalité spécifique n’inclut pas le développement ou l’amélioration des profils et des identifiants des utilisateurs. Une plateforme technologique travaillant avec un fournisseur de réseaux sociaux constate une croissance des utilisateurs d’applications mobiles, et voit en fonction de leurs profils que beaucoup d’entre eux se connectent via des connexions mobiles. Il utilise une nouvelle technologie pour diffuser des publicités formatées pour les appareils mobiles et à faible bande passante afin d’améliorer leurs performances. Un annonceur cherche un moyen d’afficher des publicités sur un nouveau type d’appareil grand public. Il collecte des informations sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec ce nouveau type d’appareil pour déterminer s’il peut créer un nouveau mécanisme pour afficher de la publicité sur ce type d’appareil. Utiliser des données limitées pour sélectionner le contenu (12) Le contenu qui vous est présenté sur ce service peut être basé sur des données limitées, telles que le site Web ou l’application que vous utilisez, votre emplacement non précis, votre type d’appareil ou le contenu avec lequel vous interagissez (ou avez interagi) (par exemple, pour limiter le nombre de diffusions d’une vidéo ou d’un article à votre attention). Un magazine de voyage a publié un article sur son site Web sur les nouveaux cours en ligne proposés par une école de langues, afin d’améliorer les expériences de voyage à l’étranger. Les articles de blog de l’école sont insérés directement au bas de la page et sélectionnés en fonction de votre emplacement non précis (par exemple, les articles de blog expliquant le programme du cours pour différentes langues que la langue du pays dans lequel vous vous trouvez). Une application mobile d’actualités sportives a lancé une nouvelle section d’articles couvrant les matchs de football les plus récents. Chaque article comprend des vidéos hébergées par une plateforme de streaming distincte présentant les moments forts de chaque rencontre. Si vous faites avancer rapidement une vidéo, ces informations peuvent être utilisées pour sélectionner une vidéo plus courte à lire ensuite. Assurer la sécurité, prévenir et détecter la fraude et réparer les erreurs (115) Vos données peuvent être utilisées pour surveiller et prévenir les activités inhabituelles et potentiellement frauduleuses (par exemple, en ce qui concerne la publicité, les clics publicitaires par des robots), et s’assurer que les systèmes et processus fonctionnent correctement et en toute sécurité. Elles peuvent également être utilisées pour corriger les problèmes que vous, l’éditeur ou l’annonceur pouvez rencontrer dans la diffusion de contenus et de publicités et dans votre interaction avec ceux-ci. Un intermédiaire publicitaire diffuse des publicités de divers annonceurs sur son réseau de sites Web partenaires. Il remarque une augmentation importante des clics sur les publicités relatives à un annonceur, et utilise les données concernant la source des clics pour établir que 80 % des clics proviennent de robots plutôt que d’êtres humains. Fournir et présenter des publicités et du contenu (105) Certaines informations (telles qu’une adresse IP ou des capacités d’appareil) sont utilisées pour assurer la compatibilité technique du contenu ou de la publicité, et pour faciliter la transmission du contenu ou de la publicité à votre appareil. Cliquer sur un lien dans un article peut normalement vous envoyer vers une autre page ou une autre partie de l’article. Pour ce faire, 1°) votre navigateur envoie une demande à un serveur lié au site Web, 2°) le serveur répond (« voici l’article que vous avez demandé »), en utilisant les informations techniques automatiquement incluses dans la demande envoyée par votre appareil, pour afficher convenablement les informations/images qui font partie de l’article que vous avez demandé.Techniquement, un tel échange d’informations est nécessaire pour fournir le contenu qui apparaît sur votre écran. Mettre en correspondance et combiner des données à partir d’autres sources de données (96) Les informations concernant votre activité sur ce service peuvent être associées et combinées à d’autres informations vous concernant et provenant de diverses sources (par exemple, votre activité sur un service en ligne distinct, votre utilisation d’une carte de fidélité en magasin ou vos réponses à une enquête), à l’appui des finalités expliquées dans le présent avis. Relier différents appareils (93) À l’appui des finalités expliquées dans le présent avis, votre appareil pourrait être considéré comme probablement lié à d’autres appareils qui vous appartiennent ou appartiennent à votre foyer (par exemple, parce que vous êtes connecté(e) au même service sur votre téléphone et votre ordinateur, ou parce que vous pouvez utiliser la même connexion Internet sur les deux appareils). Identifier les appareils en fonction des informations transmises automatiquement (104) Votre appareil peut se distinguer d’autres appareils en fonction des informations qu’il envoie automatiquement lors de l’accès à Internet (par exemple, l’adresse IP de votre connexion Internet ou le type de navigateur utilisé) à l’appui des finalités exposées dans le présent avis. Utiliser des données de géolocalisation précises (56) Avec votre acceptation, votre emplacement précis (dans un rayon inférieur à 500 mètres) peut être utilisé à l’appui des finalités expliquées dans le présent avis. Analyser activement les caractéristiques de l’appareil pour l’identification (18) Avec votre acceptation, certaines caractéristiques spécifiques à votre appareil peuvent être demandées et utilisées pour le distinguer d’autres appareils (comme les polices ou plug-ins installés, la résolution de votre écran) à l’appui des finalités expliquées dans le présent avis. Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, études d’audience et développement de services Les publicités et le contenu peuvent être personnalisés sur la base d’un profil. Votre activité sur ce service peut être utilisée pour créer ou améliorer un profil vous concernant pour une publicité et un contenu personnalisés. La performance des publicités et du contenu peut être mesurée. Des rapports peuvent être générés en fonction de votre activité et de celles des autres. Votre activité sur ce service peut vous aider à développer et à améliorer des produits et services. Pour plus d’information sur les cookies, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité. Pourquoi Le Huffington Post vous demande d’accepter les cookies pour accéder au site ? Les informations collectées par l’intermédiaire des différentes catégories de cookies constituent, directement ou indirectement, une juste rémunération de la mise à disposition sans abonnement d’une partie du contenu du site du Huffington Post. Ainsi, l’acceptation des cookies analytiques, en nous fournissant ces informations précieuses pour améliorer la performance de notre site et l’expérience de ses utilisateurs, nous permet d’améliorer l’audience de notre site et par conséquent les revenus qu’il génère. L’acceptation des cookies associés aux contenus issus de tiers permet de garantir à notre rédaction une entière liberté éditoriale sur les contenus issus de plateformes tierces qu’elle souhaite utiliser pour illustrer ses articles. Elle nous permet également de proposer un contenu riche, une lecture fluide, et ainsi d’améliorer l’audience de notre site et par conséquent les revenus qu’il génère. L’acceptation des cookies de personnalisation du parcours de lecteur, en nous donnant la possibilité de vous proposer des contenus et des services susceptibles de vous intéresser, nous permet d’améliorer l’audience de notre site et par conséquent les revenus qu’il génère. Enfin, l’acceptation des cookies de personnalisation publicitaire nous permet de commercialiser de la publicité personnalisée, qui est une source substantielle de revenus. 2. Souscrire via Paypal à notre site moyennant un abonnement mensuel de 2€, en cliquant sur le lien en haut à droite “Refuser et s’abonner (2€) pour une expérience sans publicité personnalisée”. Dans ce cas, seuls les cookies nécessaires au fonctionnement du site, ainsi que les cookies de mesure d’audience exemptés de consentement, seront déposés sur votre navigateur. Les publicités que vous verrez sur notre site ne seront pas personnalisées et les autres catégories de cookies ne seront pas déposés. Le coût modique de cet abonnement est une manière de nous financer malgré l’absence de cookies. Accédez au CGV de l’offre d’abonnement Merci d’avance pour votre choix et de votre intérêt pour le Huffington Post. Oui, j’accepte Déjà abonné ? Se connecter Revenir à l’écran précédent Accéder à tout le contenu du Huffington Post pour 2€ par mois, avec renouvellement mensuel tacite, résiliable à tout moment. Merci de l’intérêt que vous portez à nos contenus. Cette offre payante contribue à la pérennité économique de notre site tout en vous permettant d’accéder à la totalité de son contenu sans cookie, notamment cookies de personnalisation publicitaire (hors cookies de fonctionnement et cookies d’audience exempté de consentement). Si vous souscrivez à cette offre, veuillez toutefois noter que des publicités seront toujours visibles lorsque vous accéderez au site. Cependant, celles-ci ne dépendront pas des cookies publicitaires. J’accepte les Conditions Générales de Vente, les Conditions Générales d’Utilisation, et la Politique de protection des données personnelles En souscrivant à l’offre payante, j’accepte de bénéficier immédiatement de l’Offre et je renonce à mon droit de rétractation. Vous reconnecter Si vous bénéficiez déjà de l’offre payante, nous vous invitons à saisir le numéro de votre identifiant de profil reçu par e-mail de la part de Paypal suite à votre achat. Si votre identifiant est reconnu et que la durée de validité de votre offre n’est pas expirée, vous serez automatiquement redirigé(e) sur le contenu sans cookie de personnalisation publicitaire. Se reconnecter C8 sanctionnée par l’Arcom : Véran justifie son passage chez Hanouna, dans « Face à Baba » Politique Sondage Assemblée nationale Réforme des retraites Emmanuel Macron Elections européennes 2024 France Emploi JO Paris 2024 Impôt Immobilier Faits divers Transport Économie Police Santé Justice Terrorisme International Etats-Unis Technologie Espace Guerre en Ukraine Asie Afrique Europe Science Covid-19 Conflit israélo-palestinien Environnement Météo Énergies Changement climatique Ecologie Restriction d’eau Catastrophe naturelle Canicule Animaux Life Vie de couple LGBT+ Psychologie Vie de bureau Bien-être Alimentation Femmes Parentalité Éducation Santé Culture Médias Mode Séries TV Musique Livre Cinéma Jeux vidéo Divertissement Sport NRJ Music Awards Réseaux sociaux People Télévision Insolite Prise de parole Témoignage Tribune JO Paris 2024 Flamme olympique Tony Estanguet Billets JO 2024 Jeux Paralympiques 2024 Vidéos Plus En transit.ion Escapade en Valais La vie est belge Politique France International Environnement Life Culture Divertissement Prise de parole JO Paris 2024 Vidéos Politique France International Environnement Life Culture Divertissement Prise de parole JO Paris 2024 Vidéos Politique 10/02/2023 12:26 C8 sanctionnée par l’Arcom : Véran justifie son passage chez Hanouna, dans « Face à Baba » Le porte-parole du gouvernement a participé à l’émission « Face à Baba », le 31 janvier dernier, après s’être longtemps targué de n’avoir jamais mis les pieds sur C8 et CNews. Par Anthony Berthelier LUDOVIC MARIN / AFP C8 condamnée : Véran (ici le 1er février à l’Elysée) se justifie sur son passage chez Hanouna LUDOVIC MARIN / AFP C8 condamnée : Véran (ici le 1er février à l’Elysée) se justifie sur son passage chez Hanouna POLITIQUE – La fin justifie les moyens ? Olivier Véran est revenu sur sa présence le 31 janvier au soir dans une émission de Cyril Hanouna, ce vendredi 19 février sur BFMTV, au lendemain de la condamnation de la chaîne C8 à une amende record de 3,5 millions d’euros. Une décision prise par l’Arcom, le régulateur des médias, pour sanctionner une séquence datant du mois de novembre, quand l’animateur vedette de la chaîne avait copieusement insulté le député insoumis Louis Boyard dans son programme Touche pas à mon poste. Le porte-parole du gouvernement n’a pas souhaité commenter la sanction de cette « autorité indépendante. » Il a en revanche expliqué pourquoi il a pris part à l’une de ces émissions, après s’être longtemps targué de n’avoir jamais mis les pieds sur C8. Une question de changement de mission. « Je suis porte-parole du gouvernement et j’ai beaucoup réfléchi à cette question », a-t-il ainsi confié sur BFMTV, comme vous pouvez le voir ci-dessous. « J’étais, je crois, le seul membre du gouvernement dans le mandat précédent à ne pas y être allé, ni sur C8 ni sur CNews. » Et d’ajouter : « J’étais porteur du mandat de ministre de la Santé, et j’avais dit c’est où Perronne et Raoult ou moi, car j’estimais que la chose était trop sérieuse. » « Il est important d’aller s’adresser à l’ensemble des Français » Désormais, le ministre n’est plus rue de Ségur et les enjeux autour du Covid-19 se raréfient dans les médias. Comme « porte-parole, il est important d’aller s’adresser à l’ensemble des Français qui regardent la télévision, qui écoutent la radio », a ainsi fait valoir Olivier Véran, en ajoutant, visiblement satisfait de son passage sur la Huit : « Il se trouve que je n’ai jamais eu autant de retours directs de gens, et notamment de jeunes, après l’émission que j’ai faite chez Cyril Hanouna. » Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car : Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner. Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos. Si vous n’êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à [email protected]. Le ministre, qui « assume » son choix de communication, a également précisé que l’émission à laquelle il a participé, Face à Baba, n’est pas la même que Touche pas à mon poste. « Vous n’avez pas des chroniqueurs qui interpellent à tout bout de champ, etc. Je ne connaissais ni les intervenants ni les thèmes mais les choses étaient cadrées dans la mesure où il n’y avait pas 50 personnes pour commenter en permanence », a-t-il encore insisté, car, pour lui, « il faut choisir là où on intervient. » Rappelons malgré tout que l’émission, diffusée jeudi 31 janvier au soir, avait débouché sur des scènes pour le moins lunaires. Le porte-parole du gouvernement avait notamment débattu avec le journaliste et écrivain André Bercoff, un restaurateur particulièrement remonté ou des soignants antivaccins. À voir également sur Le HuffPost : Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car : Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner. Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos. Si vous n’êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à [email protected]. Lire aussi Canal+ répond à Rima Abdul Malak sur les obligations de C8 et CNews Domino’s, Starbucks, Five Guys… Sur la vaisselle réutilisable, le gouvernement pointe les mauvais élèves plus : Olivier véran Médias Cyril Hanouna Culture Politique C8 Anthony Berthelier Envoyer une correction Newsletter Inscrivez-vous aux newsletters du HuffPost et recevez par email les infos les plus importantes et une sélection de nos meilleurs articles En vous inscrivant à ce service, vous acceptez que votre adresse mail soit utilisée par le Huffington Post, responsable de traitement, pour la gestion de votre inscription à la newsletter. Conformément à la loi du 06/01/1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27/04/2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de portabilité, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant, que vous pouvez exercer auprès de [email protected]. Pour toute information complémentaire ou réclamation: CNIL Publicité Politique France International Environnement Life Culture Divertissement Prise de parole JO Paris 2024 Vidéos Les sites du groupe Le Monde Courrier International Télérama L’Obs La Vie Le Monde diplomatique Suivez-nous Facebook Instagram Twitter Youtube Dailymotion Flipboard Newsletters RSS Légal – Infos Gestion des cookies Qui sommes-nous ? Mentions Légales Conditions générales de vente Politique de confidentialité Publicité Contactez nous FAQ Plan du site le HuffPost Refuser et s’abonner avec Paypal (2€) pour une expérience sans publicité personnalisée Pour soutenir le HuffPost, faites le bon choix Vous le savez, le Huffington Post est l’un des seuls sites d’actualité à ne pas avoir d’articles uniquement réservés aux abonnés. Nous vous proposons chaque jour une information vérifiée et de qualité, mais qui a un coût. Pour financer le travail de la rédaction, ce qui se fait aujourd’hui intégralement grâce à la publicité, notamment personnalisée, nous vous proposons désormais de choisir entre deux options : 1. Accéder gratuitement en acceptant l’utilisation de cookies L’accès gratuit au site est subordonné à votre consentement sur l’utilisation des cookies et technologies similaires utilisés par le HuffPost et/ou ses partenaires (170). Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Qu’est-ce qu’un cookie ? Les cookies (et technologies similaires) permettent au Huffington Post et/ou à des tiers partenaires d’accéder à des informations telles que les caractéristiques de votre terminal, votre adresse IP ou des identifiants uniques, vos données de navigation, d’utilisation des services ou de géolocalisation. Ces informations sont ensuite analysées, stockées et utilisées pour différentes finalités. À quoi servent les cookies ? Les cookies dits “techniques” et les cookies de mesure d’audience exemptés de consentement : Ils servent à garantir le bon fonctionnement du site du Huffington Post et permettent son optimisation. Le site ne peut pas fonctionner correctement sans eux. Ils permettent également d’assurer que les accès et les utilisations des contenus du site se font conformément à nos conditions générales de vente. Enfin, un cookie AT Internet, qui bénéficie d’une exemption de consentement, nous permet de mesurer de manière anonyme l’audience de notre site. Les cookies analytiques : Ils permettent d’obtenir des mesures et analyses sur l’audience de notre site, l’expérience de ses utilisateurs et leur intérêt pour notre offre de contenus et services. Les cookies analytiques utilisés par Huffington Post sont déposés par ses prestataires : – Chartbeat – AT Internet Les cookies associés aux contenus issus de tiers : La rédaction du Huffington Post illustre régulièrement des articles avec des contenus publiés ou hébergés par les réseaux sociaux. Par ailleurs, les vidéos et les podcasts présents sur le site sont diffusés en utilisant des plateformes tierces. La consultation de ces contenus est susceptible d’entraîner un dépôt de cookie de la part de ces tiers. Pour en savoir plus sur l’utilisation des cookies par ces tiers : – Twitter : https://twitter.com/fr/privacy – Facebook : https://www.facebook.com/privacy/policy/version/20220104 – Instagram : https://help.instagram.com/519522125107875/?helpref=uf_share – LinkedIn : https://fr.linkedin.com/legal/privacy-policy/ – Snapchat : https://snap.com/fr-FR/privacy/privacy-policy – Youtube : https://policies.google.com/privacy – Spotify : https://www.spotify.com/fr/legal/privacy-policy/ Les cookies de personnalisation du parcours de lecteur : Ces cookies nous permettent, en fonction de votre navigation, de vous proposer les contenus et/ou les offres de produits et services supposés pertinents et susceptibles de vous intéresser. Pour cela, nous utilisons les cookies de nos prestataires suivants : – Chartbeat (Headline testing) – Forecast – Batch – Selligent Les cookies de personnalisation publicitaire : Ces cookies permettent au Huffington Post ou à ses partenaires publicitaires d’afficher des publicités personnalisée, que nous espérons les plus pertinentes et les plus adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le site du Huffington Post. Ils permettent également au Huffington Post, lorsque vous naviguez sur d’autres sites, de vous présenter des publicités personnalisées pour ses propres produits et services. Ces cookies nous permettent enfin de réaliser des mesure de performance et d’attractivité des publicités diffusées sur notre site. En savoir plus sur les finalités publicitaires ? En donnant votre consentement à la finalité Cookie de ciblage publicitaire, vous autorisez également ce site et ses partenaires à réaliser les traitements de données suivants : Stocker et/ou accéder à des informations sur un appareil (154) Les cookies, appareils ou identifiants en ligne similaires (par ex. identifiants de connexion, identifiants assignés de façon aléatoire, identifiants réseau) ainsi que toutes autres informations (par ex. type et informations de navigateur, langue, taille d’écran, technologies prises en charge, etc.) peuvent être conservés ou lus sur votre appareil pour reconnaître celui-ci à chacune de ses connexions à une application ou à un site Web, pour une ou plusieurs des finalités présentées ici. La plupart des finalités expliquées dans le présent avis dépendent du stockage ou de l’accès aux informations à partir de votre appareil lorsque vous utilisez une application ou consultez un site Web. Par exemple, un fournisseur ou un éditeur peut avoir besoin de mémoriser un cookie sur votre appareil lors de votre première consultation sur un site Web afin de pouvoir reconnaître votre appareil lors de vos prochaines visites (en accédant à ce cookie à chaque connexion). Utiliser des données limitées pour sélectionner la publicité (89) La publicité qui vous est présentée sur ce service peut être basée sur des données limitées, telles que le site Web ou l’application que vous utilisez, votre emplacement approximatif, votre type d’appareil ou les contenus avec lesquels vous interagissez (ou avez interagi) (par exemple, pour limiter le nombre de fois où une publicité donnée vous est diffusée). Un constructeur automobile souhaite promouvoir ses véhicules électriques auprès d’utilisateurs soucieux de l’environnement vivant en ville après les heures de bureau. La publicité est présentée sur une page avec du contenu connexe (tel qu’un article sur les actions de changement climatique) après 18 h 30 aux utilisateurs dont l’emplacement approximatif suggère qu’ils se trouvent en zone urbaine. Un grand producteur de peintures aquarelles souhaite diffuser une campagne de publicité en ligne pour sa dernière gamme d’aquarelles, en diversifiant son public pour atteindre autant d’artistes amateurs et professionnels que possible et en évitant de diffuser cette publicité aux côtés de contenus sans rapport (par exemple, des articles sur des méthodes de peinture pour une maison). Le nombre de fois où la publicité vous est présentée est détecté et limité afin d’éviter de vous la présenter trop fréquemment. Créer des profils pour la publicité personnalisée (118) Les informations sur votre activité sur ce service (comme les formulaires que vous soumettez, les contenus que vous consultez) peuvent être conservées et conjuguées à d’autres informations vous concernant (par exemple, les informations de votre activité précédente sur ce service et d’autres sites Web ou applications) ou concernant des utilisateurs similaires. Ces informations servent ensuite à créer ou à améliorer un profil vous concernant (qui peut comporter d’éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels). Votre profil peut être utilisé (également ultérieurement) pour présenter des publicités qui semblent plus pertinentes en fonction de vos centres d’intérêt éventuels par cette entité et d’autres entités. Si vous lisez plusieurs articles sur les meilleurs accessoires de vélo à acheter, ces informations pourraient servir à créer un profil sur votre centre d’intérêt pour les accessoires de vélo. Un tel profil peut être utilisé ou amélioré ultérieurement, sur le même site Web ou toute autre application pour vous présenter des publicités d’une marque d’accessoires de vélo spécifique. Si vous regardez également un outil de configuration pour un véhicule sur le site Web d’un constructeur automobile de luxe, ces informations pourraient être conjuguées à votre centre d’intérêt pour les vélos afin d’affiner votre profil et de supposer que vous portez un intérêt particulier pour des équipements de cyclisme de luxe. Une entreprise de vêtements souhaite promouvoir sa nouvelle gamme de vêtements haut de gamme pour bébés. Elle contacte une agence qui dispose d’un réseau de clients à revenus élevés (comme les supermarchés haut de gamme) et demande à l’agence de créer des profils de jeunes parents ou couples, dont on peut supposer qu’ils sont aisés financièrement et qu’ils vont avoir un nouvel enfant. Ces profils pourront être utilisés ultérieurement pour présenter de la publicité dans des applications partenaires. Utiliser des profils pour sélectionner des publicités personnalisées (114) La publicité qui vous est présentée sur ce service peut être basée sur vos profils publicitaires, qui peuvent être créés en fonction de votre activité sur ce service ou d’autres sites Web ou applications (comme les formulaires que vous soumettez, les contenus que vous consultez), ainsi que sur vos éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels. Un détaillant en ligne souhaite faire la publicité d’une vente limitée de chaussures de course. Il souhaite cibler la publicité pour les utilisateurs ayant déjà regardé des chaussures de running sur son application mobile. Les technologies de suivi peuvent être utilisées pour reconnaître que vous avez déjà utilisé l’application mobile pour consulter des chaussures de course afin de vous présenter la publicité correspondante sur l’application. Un profil créé pour la publicité personnalisée en relation avec une personne ayant recherché des accessoires de vélo sur un site Web peut être utilisé pour présenter la publicité pertinente pour les accessoires de vélo sur une application mobile d’une autre organisation. Créer des profils de contenus personnalisés (47) Les informations concernant votre activité sur ce service (par exemple, les formulaires que vous soumettez, les contenus non publicitaires que vous consultez) peuvent être mémorisées et conjuguées à d’autres informations vous concernant (tels que les informations de votre activité précédente sur ce service ou d’autres sites Web ou applications) ou concernant des utilisateurs similaires. Ces informations servent ensuite à créer ou à améliorer un profil vous concernant (qui peut comporter, par exemple, d’éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels). Votre profil peut servir (également à toute date ultérieure) à présenter des contenus qui semblent plus pertinents par rapport à vos éventuels centres d’intérêt, par exemple en adaptant l’ordre dans lequel les contenus vous sont présentés afin qu’il soit d’autant plus facile pour vous de trouver des contenus correspondant à vos centres d’intérêt. Ces informations peuvent être ajoutées à un profil pour consigner votre intérêt pour les contenus liés aux activités en extérieur ainsi que pour les guides de bricolage (en vue de permettre la personnalisation des contenus afin que par exemple, vous receviez davantage de billets de blog et d’articles sur les maisons dans les arbres et les cabanes en bois à l’avenir). Vous avez visionné trois vidéos sur l’exploration spatiale sur diverses applications TV. Une plateforme d’actualités avec laquelle vous n’avez pas eu de contact crée un profil basé sur ce comportement de visualisation, en consignant votre intérêt pour l’exploration de l’espace à titre de centre d’intérêt potentiel pour d’autres vidéos. Utiliser des profils pour sélectionner des contenus personnalisés (40) Les contenus qui vous sont présentés sur ce service peuvent être basés sur vos profils de personnalisation de contenu, qui peuvent correspondre à votre activité sur ce service ou d’autres services (par exemple, les formulaires que vous soumettez, le contenu que vous consultez), les éventuels centres d’intérêt et renseignements personnels, par exemple en adaptant l’ordre de présentation des contenus afin qu’il soit d’autant plus facile pour vous de trouver (sans publicité) des contenus correspondant à vos centres d’intérêt. Vous lisez des articles sur la nourriture végétarienne sur une plateforme de réseaux sociaux, puis vous utilisez l’application de cuisine d’une entreprise indépendante. Le profil créé à votre sujet sur la plateforme de réseaux sociaux servira à vous présenter des recettes végétariennes sur l’écran d’accueil de l’application de cuisine. Vous avez visionné trois vidéos sur l’aviron sur divers sites Web. Une plateforme de partage de vidéos non consultée recommandera cinq autres vidéos sur l’aviron susceptibles de vous intéresser lorsque vous utilisez votre application TV, en se basant sur un profil créé à votre sujet à partir de vos visites sur divers sites Web pour consulter des vidéos en ligne. Mesurer la performance des publicités (93) Les informations concernant la publicité qui vous est présentée et la manière dont vous interagissez avec elles peuvent être exploitées pour déterminer dans quelle mesure une publicité a été efficace pour vous ou d’autres utilisateurs et si les objectifs de la publicité ont été atteints. Par exemple, si vous avez vu une publicité, si vous avez cliqué dessus, si elle vous a conduit à acheter un produit ou à visiter un site Web, etc. Ces informations s’avèrent très utiles pour appréhender la pertinence des campagnes publicitaires. Vous avez cliqué sur une publicité concernant une remise « Black Friday » d’une boutique en ligne sur un site Web et acheté un produit. Votre clic sera lié à cet achat. Votre interaction ainsi que celle des autres utilisateurs seront mesurées pour déterminer le nombre de clics effectués sur la publicité qui ont abouti à un achat. Vous êtes l’une des rares personnes à avoir cliqué sur une publicité concernant une remise « Journée internationale» d’une boutique de cadeaux en ligne dans l’application d’un éditeur. L’éditeur souhaite disposer de rapports pour comprendre à quelle fréquence un placement publicitaire spécifique au sein de l’application, et notamment la publicité « Journée internationale d’appréciation », a été consultée ou fait l’objet de clics de votre part et d’autres utilisateurs pour permettre à l’éditeur et à ses partenaires (comme les agences) d’optimiser leurs placements publicitaires. Mesurer la performance des contenus (39) Les informations concernant les contenus qui vous sont présentés et la manière dont vous interagissez avec ceux-ci peuvent servir à déterminer si des contenus (non publicitaires), par exemple, ont atteint leur public cible et correspondent à vos centres d’intérêt. Par exemple, si vous lisez un article, visionnez une vidéo, écoutez un podcast ou consultez une description de produit, combien de temps avez-vous passé sur ce service et les pages Web que vous visitez, etc. Ces informations s’avèrent très utiles pour comprendre la pertinence des contenus (non publicitaires) qui vous sont présentés. Vous avez lu un article de blog sur la randonnée sur une application mobile d’un éditeur et suivi un lien vers un article recommandé et connexe. Vos interactions seront enregistrées de sorte à préciser que la publication initiale sur la randonnée vous a été utile et qu’elle a réussi à susciter votre intérêt pour la publication liée. Cela sera mesuré pour savoir s’il faut produire davantage de publications sur la randonnée à l’avenir et où les placer sur l’écran d’accueil de l’application mobile. On vous a présenté une vidéo sur les tendances de la mode, mais vous et plusieurs autres utilisateurs avez cessé de regarder au bout de 30 secondes. Ces informations servent ensuite à évaluer la bonne longueur de vidéos futures sur les tendances de la mode. Comprendre les publics par le biais de statistiques ou de combinaisons de données provenant de différentes sources (75) Des rapports peuvent être générés en fonction de la combinaison d’ensembles de données (comme les profils d’utilisateurs, les statistiques, les études de marché, les données analytiques) concernant vos interactions et celles d’autres utilisateurs avec des contenus publicitaires ou (non publicitaires) afin d’identifier les caractéristiques communes (par exemple, pour déterminer quels publics cibles sont les plus réceptifs à une campagne publicitaire ou à certains contenus). Le propriétaire d’une librairie en ligne souhaite obtenir des rapports commerciaux montrant la proportion de visiteurs ayant consulté et quitté son site sans acheter, ou ayant consulté et acheté la dernière autobiographie du mois, ainsi que l’âge moyen et la répartition hommes/femmes pour chaque catégorie. Les données relatives à votre navigation sur son site et à vos caractéristiques personnelles sont ensuite utilisées et combinées avec d’autres données de ce type pour produire ces statistiques. Un annonceur souhaite mieux comprendre le type d’audience interagissant avec ses publicités. Il est fait appel à un institut de recherche pour comparer les caractéristiques des utilisateurs qui ont interagi avec la publicité avec les attributs typiques des utilisateurs de plateformes similaires, sur différents appareils. Cette comparaison indique à l’annonceur que son public publicitaire accède principalement aux publicités par le biais d’appareils mobiles et se trouve probablement dans la tranche d’âge de 45 à 60 ans. Développer et améliorer les services (77) Les informations sur votre activité sur ce service, telles que vos interactions avec des publicités ou du contenu, peuvent être très utiles pour améliorer les produits et services et pour créer de nouveaux produits et services en fonction des interactions des utilisateurs, du type d’audience, etc. Cette finalité spécifique n’inclut pas le développement ou l’amélioration des profils et des identifiants des utilisateurs. Une plateforme technologique travaillant avec un fournisseur de réseaux sociaux constate une croissance des utilisateurs d’applications mobiles, et voit en fonction de leurs profils que beaucoup d’entre eux se connectent via des connexions mobiles. Il utilise une nouvelle technologie pour diffuser des publicités formatées pour les appareils mobiles et à faible bande passante afin d’améliorer leurs performances. Un annonceur cherche un moyen d’afficher des publicités sur un nouveau type d’appareil grand public. Il collecte des informations sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec ce nouveau type d’appareil pour déterminer s’il peut créer un nouveau mécanisme pour afficher de la publicité sur ce type d’appareil. Utiliser des données limitées pour sélectionner le contenu (12) Le contenu qui vous est présenté sur ce service peut être basé sur des données limitées, telles que le site Web ou l’application que vous utilisez, votre emplacement non précis, votre type d’appareil ou le contenu avec lequel vous interagissez (ou avez interagi) (par exemple, pour limiter le nombre de diffusions d’une vidéo ou d’un article à votre attention). Un magazine de voyage a publié un article sur son site Web sur les nouveaux cours en ligne proposés par une école de langues, afin d’améliorer les expériences de voyage à l’étranger. Les articles de blog de l’école sont insérés directement au bas de la page et sélectionnés en fonction de votre emplacement non précis (par exemple, les articles de blog expliquant le programme du cours pour différentes langues que la langue du pays dans lequel vous vous trouvez). Une application mobile d’actualités sportives a lancé une nouvelle section d’articles couvrant les matchs de football les plus récents. Chaque article comprend des vidéos hébergées par une plateforme de streaming distincte présentant les moments forts de chaque rencontre. Si vous faites avancer rapidement une vidéo, ces informations peuvent être utilisées pour sélectionner une vidéo plus courte à lire ensuite. Assurer la sécurité, prévenir et détecter la fraude et réparer les erreurs (115) Vos données peuvent être utilisées pour surveiller et prévenir les activités inhabituelles et potentiellement frauduleuses (par exemple, en ce qui concerne la publicité, les clics publicitaires par des robots), et s’assurer que les systèmes et processus fonctionnent correctement et en toute sécurité. Elles peuvent également être utilisées pour corriger les problèmes que vous, l’éditeur ou l’annonceur pouvez rencontrer dans la diffusion de contenus et de publicités et dans votre interaction avec ceux-ci. Un intermédiaire publicitaire diffuse des publicités de divers annonceurs sur son réseau de sites Web partenaires. Il remarque une augmentation importante des clics sur les publicités relatives à un annonceur, et utilise les données concernant la source des clics pour établir que 80 % des clics proviennent de robots plutôt que d’êtres humains. Fournir et présenter des publicités et du contenu (105) Certaines informations (telles qu’une adresse IP ou des capacités d’appareil) sont utilisées pour assurer la compatibilité technique du contenu ou de la publicité, et pour faciliter la transmission du contenu ou de la publicité à votre appareil. Cliquer sur un lien dans un article peut normalement vous envoyer vers une autre page ou une autre partie de l’article. Pour ce faire, 1°) votre navigateur envoie une demande à un serveur lié au site Web, 2°) le serveur répond (« voici l’article que vous avez demandé »), en utilisant les informations techniques automatiquement incluses dans la demande envoyée par votre appareil, pour afficher convenablement les informations/images qui font partie de l’article que vous avez demandé.Techniquement, un tel échange d’informations est nécessaire pour fournir le contenu qui apparaît sur votre écran. Mettre en correspondance et combiner des données à partir d’autres sources de données (96) Les informations concernant votre activité sur ce service peuvent être associées et combinées à d’autres informations vous concernant et provenant de diverses sources (par exemple, votre activité sur un service en ligne distinct, votre utilisation d’une carte de fidélité en magasin ou vos réponses à une enquête), à l’appui des finalités expliquées dans le présent avis. Relier différents appareils (93) À l’appui des finalités expliquées dans le présent avis, votre appareil pourrait être considéré comme probablement lié à d’autres appareils qui vous appartiennent ou appartiennent à votre foyer (par exemple, parce que vous êtes connecté(e) au même service sur votre téléphone et votre ordinateur, ou parce que vous pouvez utiliser la même connexion Internet sur les deux appareils). Identifier les appareils en fonction des informations transmises automatiquement (104) Votre appareil peut se distinguer d’autres appareils en fonction des informations qu’il envoie automatiquement lors de l’accès à Internet (par exemple, l’adresse IP de votre connexion Internet ou le type de navigateur utilisé) à l’appui des finalités exposées dans le présent avis. Utiliser des données de géolocalisation précises (56) Avec votre acceptation, votre emplacement précis (dans un rayon inférieur à 500 mètres) peut être utilisé à l’appui des finalités expliquées dans le présent avis. Analyser activement les caractéristiques de l’appareil pour l’identification (18) Avec votre acceptation, certaines caractéristiques spécifiques à votre appareil peuvent être demandées et utilisées pour le distinguer d’autres appareils (comme les polices ou plug-ins installés, la résolution de votre écran) à l’appui des finalités expliquées dans le présent avis. Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, études d’audience et développement de services Les publicités et le contenu peuvent être personnalisés sur la base d’un profil. Votre activité sur ce service peut être utilisée pour créer ou améliorer un profil vous concernant pour une publicité et un contenu personnalisés. La performance des publicités et du contenu peut être mesurée. Des rapports peuvent être générés en fonction de votre activité et de celles des autres. Votre activité sur ce service peut vous aider à développer et à améliorer des produits et services. Pour plus d’information sur les cookies, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité. Pourquoi Le Huffington Post vous demande d’accepter les cookies pour accéder au site ? Les informations collectées par l’intermédiaire des différentes catégories de cookies constituent, directement ou indirectement, une juste rémunération de la mise à disposition sans abonnement d’une partie du contenu du site du Huffington Post. Ainsi, l’acceptation des cookies analytiques, en nous fournissant ces informations précieuses pour améliorer la performance de notre site et l’expérience de ses utilisateurs, nous permet d’améliorer l’audience de notre site et par conséquent les revenus qu’il génère. L’acceptation des cookies associés aux contenus issus de tiers permet de garantir à notre rédaction une entière liberté éditoriale sur les contenus issus de plateformes tierces qu’elle souhaite utiliser pour illustrer ses articles. Elle nous permet également de proposer un contenu riche, une lecture fluide, et ainsi d’améliorer l’audience de notre site et par conséquent les revenus qu’il génère. L’acceptation des cookies de personnalisation du parcours de lecteur, en nous donnant la possibilité de vous proposer des contenus et des services susceptibles de vous intéresser, nous permet d’améliorer l’audience de notre site et par conséquent les revenus qu’il génère. Enfin, l’acceptation des cookies de personnalisation publicitaire nous permet de commercialiser de la publicité personnalisée, qui est une source substantielle de revenus. 2. Souscrire via Paypal à notre site moyennant un abonnement mensuel de 2€, en cliquant sur le lien en haut à droite “Refuser et s’abonner (2€) pour une expérience sans publicité personnalisée”. Dans ce cas, seuls les cookies nécessaires au fonctionnement du site, ainsi que les cookies de mesure d’audience exemptés de consentement, seront déposés sur votre navigateur. Les publicités que vous verrez sur notre site ne seront pas personnalisées et les autres catégories de cookies ne seront pas déposés. Le coût modique de cet abonnement est une manière de nous financer malgré l’absence de cookies. Accédez au CGV de l’offre d’abonnement Merci d’avance pour votre choix et de votre intérêt pour le Huffington Post. Oui, j’accepte Déjà abonné ? Se connecter Revenir à l’écran précédent Accéder à tout le contenu du Huffington Post pour 2€ par mois, avec renouvellement mensuel tacite, résiliable à tout moment. Merci de l’intérêt que vous portez à nos contenus. Cette offre payante contribue à la pérennité économique de notre site tout en vous permettant d’accéder à la totalité de son contenu sans cookie, notamment cookies de personnalisation publicitaire (hors cookies de fonctionnement et cookies d’audience exempté de consentement). Si vous souscrivez à cette offre, veuillez toutefois noter que des publicités seront toujours visibles lorsque vous accéderez au site. Cependant, celles-ci ne dépendront pas des cookies publicitaires. J’accepte les Conditions Générales de Vente, les Conditions Générales d’Utilisation, et la Politique de protection des données personnelles En souscrivant à l’offre payante, j’accepte de bénéficier immédiatement de l’Offre et je renonce à mon droit de rétractation. Vous reconnecter Si vous bénéficiez déjà de l’offre payante, nous vous invitons à saisir le numéro de votre identifiant de profil reçu par e-mail de la part de Paypal suite à votre achat. Si votre identifiant est reconnu et que la durée de validité de votre offre n’est pas expirée, vous serez automatiquement redirigé(e) sur le contenu sans cookie de personnalisation publicitaire. Se reconnecter

Leave a Comment